Le contenu haut niveau de Jade Dynasty

Le contenu haut niveau de Jade Dynasty

Une progression aisée bienvenue puisque les personnages devront cumuler 150 niveaux pour atteindre le niveau maximum et qu'arrivés à ce stade ultime, ils peuvent réaliser « l'Ascension » pour recommencer un cycle de progression. Tout en conservant toutes ses capacités (compétences, puissance, équipement, etc.), le personnage revient au niveau 15 pour (re)partir à l'aventure en ayant débloqué cette fois l'accès à de nouveaux contenus - des arbres de compétences le dotant par exemple des capacités nécessaires pour explorer de nouvelles régions jusqu'alors inaccessibles.

Le contenu destiné aux joueurs de haut niveau du MMO d'arts martiaux profite en outre des années d'exploitations et de mises à jour du jeu, tant en Asie qu'aux Etats-Unis. Outre deux extensions (Ascension disponible outre-Atlantique depuis décembre 2009 et Vengeance, déployée dans la foulée du lancement européen du jeu), les joueurs du vieux continent découvre tout juste un jeu proposant un solide « end game ». Les joueurs férus de PvE pourront partir à l'assaut de la vingtaine de donjons disponibles. Les plus belliqueux se abattront sur les affrontements entre joueurs (PvP) : plusieurs champs de batailles s'ouvrent aux combattants mais aussi et surtout un gameplay à base de mécanismes de conquêtes de territoires (une cinquantaine de zones contestées octroyant des bonus aux vainqueurs, comme l'accès à des quêtes inédites ou marchands d'objets spéciaux) et des sièges de forteresses opposant 225 joueurs en attaque à 225 joueurs en défense et invitant les guildes à former des alliances pour tenir les champs de bataille (dès les premiers niveaux, les joueurs sont invités à rejoindre un clan et les clans peuvent ensuite s'unir en alliance - qu'il est toujours possible de trahir - pour augmenter leur puissance).

Jade Dynasty en Europe et en « Free to Play »

JD_Mediakit_Background-6.jpg
JD_Mediakit_Background-1.jpg

Fort d'un contenu sans doute apte à séduire un large public occidental, Jade Dynasty doit donc être le premier titre localisé du catalogue de Perfect World Europe, et doit accueillir ses premiers bêta-testeurs dès fin août (le 30 août, si les délais sont respectés) et collecter les retours des joueurs jusqu'au 11 octobre qui suit avant de lancer un bêta-test ouvert. Et comme à son habitude, le studio Perfect World pense à ses joueurs : les testeurs qui participeront aux premières phases de jeu durant plusieurs semaines (et perdront donc leur personnage lors du passage en version commerciale) profiteront de moult bonus pendant les tests (vitesse de progression accrue, familiers offerts, etc.).
Le bêta-test sera surtout l'occasion de tester les serveurs de jeu (basés physiquement à Amsterdam, puis en France et Allemagne si le besoin s'en fait sentir) et pour l'équipe communautaire européenne de PWE, de rôder l'animation du jeu. On nous promet déjà des « events » (des événements journaliers, du concours de pêche à la chasse aux trésors) et des maîtres de jeu présents.

Perfect World Europe revendique une certaine qualité de service, quand bien même son catalogue est exploité en « Free to Play », financé par une boutique d'objets virtuels que Tatiana Joly (Marketing and Promotion Manager chez Perfect World Europe) nous assure purement cosmétiques (n'étant ni indispensables, ni susceptibles de déséquilibrer le gameplay ou accorder des avantages exorbitants aux joueurs payants). Et on serait enclin à le croire au regard des pratiques commerciales de Perfect World Entertainment aux États-Unis. D'autant plus que la monnaie en vigueur dans la boutique du jeu, en plus d'être achetable en euros, peut aussi être achetée aux autres joueurs grâce à la monnaie du jeu (les joueurs accumulant des montants suffisant de pièces d'or peuvent donc aussi acquérir le contenu ou la monnaie de la boutique de Jade Dynasty auprès d'autres joueurs commerçants).

Si au premier abord, Jade Dynasty ressemble à mille autres MMORPG « Free to Play » venus d'Asie, manifestement, il recèle aussi quelques originalités ayant déjà trouvé un certain écho auprès des joueurs américains et qui pourraient séduire aussi les européens. Mais pour les joueurs, Jade Dynasty sera aussi l'occasion d'évaluer les capacités et pratiques de Perfect World Europe. Autant d'indicateurs qui nous feront attendre (ou non) les versions européenne de Battle of the Immortals, Heroes of Three Kingdoms et plus tard, l'ambitieux Forsaken World.

Un grand merci à Bellandy et Gectou4 pour leur collecte d'informations notamment au cours de la GamesCom 2010, ainsi qu'à Tatiana Joly (marketing manager) et Andrew Brown (product manager) pour avoir répondu à nos questions.

Précédent
Les régions de Jade Dynasty

Réactions (13)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Jade Dynasty ?

12 aiment, 4 pas.
Note moyenne : (21 évaluations | 1 critique)
4,6 / 10 - Moyen

24 joliens y jouent, 74 y ont joué.