GC2010 : Le coeur de Londres dans The Secret World

GC2010 : Le coeur de Londres dans The Secret World

Peut-être un peu moins exotique (quoique), la démonstration de la GamesCom dévoilait - mais pas trop pour préserver le mystère - les arcanes de la ville de Londres, l'une des trois capitales du jeu avec New York, le siège des Illuminati et Séoul, l'antre du Dragon.

Dans The Secret World, Londres est tenue par les Templiers, une société secrète millénaire, stricte et rigoureuse, qui croit « dans la loyauté et dans le sang », qui n'hésite pas à prendre les armes contre l'engeance du Monde Secret, ésotérique et mystique, source de la plupart des cauchemars (bien réels !) de nos mythes ancestraux ou légendes modernes. En vrac, monstres, démons, vampires et autres morts-vivants y sont réalité tout comme le vaudou ou la sorcellerie, les objets magiques ou les effets des prières.

Le « hub » social de Londres

Le Dieu Cornu
Londres

Et la démonstration du MMORPG de Funcom lors de la GamesCom incarne sans doute toute l'ambiguïté de The Secret Wolrd : un jeu massivement multijoueur mêlant un gameplay autant basé sur le combat brutal (à base de chasse aux zombies ou de créatures mutantes dans les sous-sols londoniens) que sur les enquêtes minutieuses et les mystères millénaires dans un univers qui se veut ouvert, mais aussi très scénarisé.

C'est ainsi qu'à Cologne, la presse conviée par Funcom dans une réplique du pub du « Dieu Cornu » a pu découvrir les 30 premières minutes de gameplay d'un joueur ayant opté pour la faction des Templiers : on y suit une jeune londonienne ordinaire qui deviendra un être doté de puissants pouvoirs magiques. D'abord affolée par la découverte de ses pouvoirs naissants, cloîtrée chez elle, elle apprendra progressivement à les contrôler, jusqu'à rejoindre les Templiers pour devenir un soldat portant l'insigne blanc et rouge. Ils lui dévoileront alors l'existence du Monde Secret, de la faune surnaturelle qui le hante et de leur société secrète qui luttent contre la propagation des Ténèbres sur Terre.
On découvre alors la face cachée de la ville de Londres (« ses rues et ce qui se cachent au-delà de ses rues »), présentée comme le « hub social » de The Secret World. Dans le MMORPG où, selon Ragnard Tornquist, « tout est social à un niveau ou un autre, que ce soit dans la trame du jeu, l'étude des mystères, les puzzles, l'exploration, ou même dans les combats ». Le « hub social » de Londres accueille par ailleurs moult « bars où prendre un verre entre ami ; l'Albion Ballroom, une scène où se donner en spectacle ; un club de combat ou encore des mini jeux de danses » dans la boîte de nuit gothiques, « les Croisades ». Sans transformer The Secret World en successeur de Second Life, selon Ragnard Tornquist, le MMO de Funcom invite les joueurs « à rester ensemble » pour en faire un jeu massivement multijoueur « qui uni plutôt qu'un jeu qui divise ».

Précédent
GC 2010 : Les combats de The Secret World
Sommaire :

Réactions (114)


Que pensez-vous de The Secret World ?

464 aiment, 104 pas.
Note moyenne : (601 évaluations | 70 critiques)
7,4 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de The Secret World
(302 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

467 joliens y jouent, 861 y ont joué.