Star Wars: The Old Republic : Artisanat, scénario, jeu en groupe...

Qu'en est-il de l'artisanat et des résidences (craft et housing) ?

En matière de lieu de résidence (housing), aucune information n'a été dévoilée lors de la présentation du jeu, mais si l'on se fie aux confidences et sous-entendus de l'équipe de Bioware, tous les espoirs sont permis...

Bioware confirme néanmoins la présence d'une forme d'artisanat, intégrant un large éventail de possibilités, même si les artisans ne fabriqueront jamais de chaussures ou vêtements.
Et pour continuer sur l'équipement, il ne sera pas obligatoirement différent d'une classe à une autre, mais bien différent d'une faction à l'autre.

Et l'histoire, le jeu dans tous ça ?

D'après Daniel Erickson, Star Wars The Old Republic diffèrera des autres MMOG et se rapprochera plus des jeux de rôle précédents de Bioware, faisant référence aux « quatre piliers fondamentaux » : le combat, l'exploration, la progression et surtout l'histoire qui manque trop souvent chez certains concurrents selon le développeur.
Bien sûr, l'équipe de SWTOR affirme porter une grande attention aux trois premiers piliers auxquels nous sommes habitués. Mais Bioware entend aussi être particulièrement attentif à l'histoire.

Nous l'avons noté plus haut, l'histoire du jeu se déroule environ 300 ans après les événements du second Knight of the Old Republic, soit environ 3600 ans avant les films. Suite à une longue période de guerre, la vieille République Galactique et le nouvel Empire Sith (qui a fait de grandes conquêtes) sont parvenus à conclure une trêve fragile. Une trêve qui est sur le point de voler en morceaux alors que débutera le jeu et c'est à ce moment que le joueur entre en scène pour prendre part à cette épopée galactique.

Mais ceci n'est que la base de l'univers. Bioware tient à proposer une approche originale du MMOG au regard de ce qui est actuellement disponible dans l'industrie du jeu massivement multijoueur. Le développeur entend concevoir un « jeu de rôle perpétuel » (qui englobe les KotOR 3, 4, 5, 6, etc.) qui saura plonger les joueurs dans un univers riche en histoires dont chacun pourra être le héros. Bioware s'efforce manifestement de proposer aux joueurs une expérience totalement différence de ce qu'ils ont pu connaître dans d'autres MMOG.

Pour atteindre l'objectif, Bioware tentera d'offrir une histoire entièrement différente selon la faction et la classe choisies. Aux dires de Daniel Erickson, pas une quête, pas une ligne de texte, rien ne sera pareil que vous jouiez un Jedi ou un Sith, permettant de voir les différents aspects d'un même conflit galactique.
La somme des histoires du MMORPG écrites pour atteindre le but étant actuellement plus importante que la somme des histoires de l'ensemble des autres jeux réalisés par BioWare précédemment. Selon Bioware, en additionnant le contenu des Baldur's Gates, Neverwinter Nights, KotOR, Jade Empire, Mass Effect, etc. avec leurs extensions, le volume final serait encore inférieur à ce qui a déjà été écrit pour SW:TOR (une douzaine d'auteurs travaillent depuis plusieurs années à définir et enrichir l'univers du jeu).

Chaque faction et chaque classe aura sa propre histoire et les actions du joueur devraient avoir un impact sur ces scénarios, comme c'était le cas dans les jeux précédent de BioWare... à une exception près : elles auront un impact plus marquant encore, car contrairement aux jeux solos, dans un MMOG le joueur ne peut pas sauvegarder et revenir en arrière pour tester une autre voie. Chaque choix sera définitif.

Pour aller plus loin, faire partie d'une faction ou d'une classe ne dictera pas non plus les choix du joueur. Il n'est pas question d'un « Je suis dans la République alors je serai bienveillant et gentil » ou « Je fais parti de l'Empire, tremblez pauvres asticots ». La moralité et l'éthique du personnage ne seront pas dictées par sa faction. Le joueur peut décider d'être un Jedi sanguinaire plutôt que bienfaisant au coeur de la République ou bien un membre de l'Empire qui ferait preuve de compassion.

En corollaire, nous abordions plus haut, le cas des PNJ compagnons, qui feraient presque figure d'amis virtuels pour le joueur, à l'image d'un Chewbacca pour Han Solo. Ils seront de bon support pour le personnage, ce qui pourrait nous pousser à nous demander quel est alors l'intérêt de jouer avec d'autres joueurs, alors même que votre personnage est un héros en puissance ? Le but d'un MMOG n'est-il pas justement de jouer avec d'autres joueurs ? Bonne question s'il en est et c'est justement l'un des points que nous avons abordé avec l'équipe de BioWare.

Tython_Building_Exterior.jpg

Environ 40% des joueurs ne jouent presque jamais avec d'autres personnes, mais aiment néanmoins les MMOG pour leur côté social - que ce soit pour faire étalage de leur puissance (sic) ou discuter. D'un autre côté, nous avons des joueurs qui jouent avec n'importe qui et d'autres qui ne joueront toujours qu'avec les mêmes autres joueurs (leur clan/guilde par exemple).
Les développeurs tiennent à contenter tous ces joueurs, nous promettant un jeu conçu pour ceux qui préfèrent jouer en solo tout comme pour ceux qui préfèrent le jeu en groupe. La majorité du jeu sera jouable en solo mais le fait de jouer en groupe devrait ouvrir de nouvelles opportunités. Le jeu sera également conçu pour ceux qui veulent faire de courtes sessions de jeu d'une demi-heure par exemple, tout comme pour ceux qui préfèrent de longues périodes de jeu de plusieurs heures. BioWare et LucasArts sauront-ils réussir là où plusieurs ont échoué, et réussir à contenter la majorité ? Seul le temps nous le dira.

Et finalement, quelques dernières promesses, mais non des moindres : nous devrions avoir un jeu non linéaire (par exemple, le joueur pourra aller sur différentes planètes, dans l'ordre de son choix), de l'action rapide et dynamique comme dans les films, du contenu à revendre jamais répétitifs... Finalement du rarement (voire jamais) vu dans le domaine des MMOG.

En conclusion

Il reste encore beaucoup de questions en suspend. Aucune date de sortie n'est connue, ni les plateformes sur lesquelles le jeu va sortir (les personnes avec qui nous avons parlé chez LucasArts nous disent qu'il n'est prévu que sur PC, mais Franck Gibeau, président d'EA Games, envisage déjà un portage sur consoles). Et aucune nouvelle information n'est prévue avant au minimum le début de l'année prochaine.

Mais avec plusieurs vétérans de BioWare (avec une moyenne de 10 ans d'expérience dans l'industrie du jeu) qui travaillent sur ce projet depuis déjà plusieurs années, si toutes les promesses sont tenues, tous les espoirs sont permis pour les fans de BioWare, de MMOG et bien sûr de Star Wars.

Informations et propos recueillis par LorDragon pour JeuxOnLine,
le 21 octobre à San Francisco

Star Wars: The Old Republic : Classes, PvP, compagnons d'armes...
Sommaire :
  1. Compte rendu de visite chez LucasArts
  2. Star Wars: The Old Republic : Classes, PvP, compagnons d'armes...
  3. Star Wars: The Old Republic : Artisanat, scénario, jeu en groupe...

Réactions (132)


Que pensez-vous de Star Wars The Old Republic ?

589 aiment, 266 pas.
Note moyenne : (947 évaluations | 120 critiques)
7,9 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Star Wars The Old Republic
(572 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

967 joliens y jouent, 2327 y ont joué.