DICE Summit 2008 : Blizzard, la recette pour devenir un géant

Chaque année, le D.I.C.E. Summit (pour « Design, Innovate, Communicate, Entertain »), chapeauté par l'Académie américaine des Sciences et Arts Interactifs, invite les « esprits créatifs de l'industrie du jeu vidéo » à prendre part à trois jours de conférences et de séminaires sur les dernières innovations du secteur.
L'édition 2008 se tenait à Las Vegas les 6, 7 et 8 février et plusieurs acteurs de premiers plans de l'industrie du MMORPG se sont prêtés au jeu des conférences avec les visiteurs... et la presse américaine qui relaie largement leurs propos.

Au programme de ce DICE 08, une conférence intitulée « Team Blizzard » au cours de laquelle intervenaient Mike Morhaime (CEO et cofondateur de Blizzard), Rob Pardo (Senior vice-président en charge du Game Design) et Frank Pearce (vice président exécutif en charge du développement).
Derrière ce titre sibyllin et une telle brochette de noms célèbres au sein de l'industrie du MMO, se cachait une conférence revenant sur les 17 ans d'existence de Blizzard, ayant conduit un petit studio spécialisé dans l'adaptation de jeux à devenir l'opérateur phare du gargantuesque World of Warcraft. Le trio analyse le chemin parcouru et revient sans langue de bois sur leur « stratégie du succès ».

Stabilité interne malgré le chaos ambiant

Initialement, rien ne préparait Blizzard aux destinées qu'on lui connaît. En 1991, alors que Blizzard n'était encore que la « Silicon and Synapse » (le premier nom de la société), les fondateurs Mike Morhaime et Frank Pearce n'affichaient aucune expérience en matière de création de jeux (la société était spécialisée en portage de logiciels DOS pour les utilisateurs de Mac)... La société tracera son chemin presque malgré elle, au gré des fusions et rachats successifs, d'abord par Davidson & Associates en 1994, lui même racheté en 1996 par CUC International, qui devait fusionner avec HFS Corporation un an plus tard pour former la société Cendant. Blizzard sera ensuite cédé à Havas, acquis en 1998 par le groupe Vivendi. Le développeur californien rejoindra la division jeu de Vivendi, avant que la société ne fusionne avec Activision il y a tout juste quelques semaines.
« Huit patrons plus tard » au sein de groupes n'ayant que peu d'expérience en matière de conception de jeux et malgré ce tourbillons de cessions, Blizzard assure une stabilité inébranlable en interne et se positionne aujourd'hui comme l'un des principaux développeurs de jeux, mais surtout comme un « opérateur » de MMORPG. Et c'est sur ce « métier » (le service client) que Blizzard entend se concentrer à l'avenir.

DICE Summit 2008 : Blizzard, des risques calculés, qualité et finition

Réactions (14)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Blizzard Entertainment ?

77 aiment, 47 pas.
Note moyenne : (127 évaluations)
5,7 / 10 - Assez bien