Le gameplay et la création de personnage dans DOMO

Pour autant, DOMO reste un MMORPG et ne démord pas de grands principes du genre. Comme pour la plupart de ses homologues massivement multijoueurs, dans DOMO, les premières minutes de jeu sont dédiées à la création d'un personnage qui doit rejoindre l'un des quatre peuples du Monde du Miroir Kunlun.


DOMO

Traditionnellement, les Humains se veulent polyvalents et d'un naturel sociable, ils cohabitent sans mal avec leurs congénères de l'autre côté du Miroir. Derrière une apparence frêle, fragile et élégante, le noble peuple des Sylph place la sagesse au rang de principales vertus. S'ils rechignent à se battre et à utiliser la violence, la puissance de leur esprit en fait de bons combattants (magiciens)... pas toujours appréciés à leur juste valeur par les habitants du royaume du miroir du fait de leur caractère fier et parfois hautain. Les Felin à l'allure robuste et gracieuse sont taillés pour le combat (ce sont les « tanks » de DOMO). Animés par une morale sans faille reposant notamment sur la loi du Talion, ils considèrent le Bien et le Mal comme les deux moitiés indissociables d'un même tout. Les Sprite, enfin, sont semblables à des enfants au tempérament jovial, patient et modeste. Créés il y a fort longtemps par les Rois du Miroir, ils font de parfaits artisans et se distinguent dans toutes les activités non guerrières.

Classes et métiers

Et là encore de façon très classique (en apparence, du moins), chacun pourra exprimer ses talents dans l'une des six classes actuellement disponibles dans le bêta-test de DOMO (cinq classes axées sur l'affrontement et une sixième, celle de citoyens, offrant un large panel d'activités annexes).


DOMO : Alchimie

DOMO : Exploration

Les citoyens, la classe par laquelle tous les joueurs débutent, forment le gros de la population du Monde du Miroir. La plupart des activités courantes leur sont ouvertes, même s'ils ne peuvent se spécialiser dans aucune d'entres elles. Même s'ils sont loin d'être spécialistes en la matière, lors d'escapades, ils peuvent tant bien que mal se défendre contre les créatures hostiles... Les citoyens se révèlent néanmoins particulièrement efficace dans la collecte de ressources (que ce soit comme pêcheur, mineur, berger, fermier ou bûcheron) et nombre d'entre eux optent donc pour une vie paisible de commerçant vendant le fruit de ses récoltes ou d'alchimiste (c'est-à-dire artisans, grâce aux produits collectés). Et dans DOMO, l'artisanat tient une place de choix puisque les objets fabriqués et vendus peuvent évoluer au même titre qu'un personnage. En outre, dès le niveau 15, certains objets comme des épées par exemple, peuvent être utilisés par le personnage pour voler librement dans les airs et se déplacer rapidement.


DOMO : Vol

DOMO : Affrontement

Les plus belliqueux pourront opter pour une classe spécialisée plus ou moins directement dans l'affrontement. Ainsi, les docteurs se dédient à la médecine, à l'apprentissage du fonctionnement du corps humain et se révèlent un atout précieux lors d'expéditions punitives dangereuses. Ils sont les garants de la bonne santé de leurs congénères. Les chamans peuvent aussi utiliser leurs connaissances des équilibres de la nature pour aider leurs alliés, mais le plus souvent, ils handicaperont leurs adversaires, voire apprendront à maîtriser le climat à leur avantage. Le mystique ensuite, utilise son esprit pour renforcer ses aptitudes physiques. Combattant sans armure (il compte sur ses boucliers magiques), il se déplace vite et combat au corps à corps... tout comme le voleur. S'il manie la dague, il préfère l'ombre au combat : le voleur se dissimule, se déguise et sa cache pour commettre ses larcins (il prend par exemple un malin plaisir à voler les créatures et monstres qui croisent son chemin). Le bretteur (Swordsman) apparaît comme le guerrier traditionnel de DOMO. Il porte une lourde armure, combat au corps à corps et n'hésite pas s'interposer pour aider ses alliés.