GC 2007 : Empire of Sports

JeuxOnline a rencontré l'équipe d'Empire of Sports durant la Games Convention 2007 de Leipzig et ce fut l'occasion de découvrir ce « MMORPG sportif » 100% français.

Comme son titre le laisse entendre, Empire of Sports repose sur la possibilité d'incarner et d'entraîner un sportif professionnel. Dès la sortie officielle, cinq disciplines sportives seront proposées : le tennis, le basket le ski alpin, le bobsleigh et l'athlétisme. Et des mini-jeux viendront compléter l'entraînement (principalement en salles ou lors de séance de musculation avec des haltères, par exemple).

Mais peu importe l'entraînement imposé au sportif virtuel, selon l'équipe de développement de F4, il ne sera pas possible d'incarner un « super champion tous sports confondus ». Chaque athlète devra se spécialiser... ce qui n'empêchera pas de pratiquer des sports complémentaires pour le plaisir ou pour parfaire sa condition physique, de s'entraîner rigoureusement et surtout d'apprendre à gérer ses efforts. C'est d'ailleurs l'un des principaux atouts du jeu : la gestion du métabolisme du sportif.

Vos débuts dans le monde d'Empire of Sports

Après avoir créé et largement personnalisé un athlète (choix de taille et de carrure, de couleurs de cheveux et de peau, etc.), le joueur aura l'occasion de découvrir la ville dans laquelle son personnage réside et où se trouvent ses appartements (dont la taille et le luxe seront proportionnels à ses succès). A l'image de villes réelles, librement inspirées de l'architecture et l'atmosphère anglo-saxonne par exemple (voir la vidéo de présentation des villes d'Empiure of Sports) mais aussi allemande ou française prochainement, les villes se veulent les principaux lieux de socialisation et permettent de rencontrer les autres joueurs. L'équipe de développement précise par ailleurs que chaque cité, selon la nationalité, pourra offrir des services spécifiques. On y trouve de la publicité, mais aussi des magasins dans lesquels faire du shoppings (pour acheter des articles de sports plus ou moins efficace - telle raquette de tennis permettra un meilleur contrôle de la balle, telles paires de chaussures ou de ski offrira une meilleure adhérence) ou des lieux d'habitation.
Les athlètes les plus émérites pourront par ailleurs acquérir des appartements personnels dont la taille et le luxe sont proportionnels aux succès des sportifs. Les appartements permettent notamment de stocker les trophées gagnés en compétition et de les exposer à la vue de ses invités.

Mais avant de remporter des prix, il conviendra de s'attaquer au vif du sujet : le sport. La prochaine étape : ski, tennis, bobsleigh, basket ou salle d'entraînement ?

De la sueur, des muscles... et de l'eau !

Lors de la démonstration de la Games Convention de Leipzig, nous chaussons les skis (virtuels) pour dévaler les pistes enneigées suisses. En haut à gauche de l'écran, diverses jauges symbolisent l'état physique du skieur : fatigue musculaire pour le haut et le bas du corps, niveau d'hydratation et rythme cardiaque (voir la vidéo).

Outre le fait de devoir rester droit sur les skis et de descendre la piste le plus rapidement possible sans rater la moindre porte, le joueur doit gérer l'effort de son avatar afin d'éviter qu'il ne se retrouve « dans le rouge », perde le contrôle de ses muscles. Au basket, il risque de devenir très lent sur le terrain et de manquer systématiquement ses paniers à deux points. Même sanction pour le tennis avec des balles qui arriveront trop souvent dans le filet ou en ski où le contrôle du personnage sera de plus ne plus compliqué au point de rater systématiquement les portes de la piste.
Les divers sports sollicitent par ailleurs des parties différentes du corps. Par exemple, le bas du corps sera davantage mobilisé lors des descentes de ski alors que les bras seront particulièrement sollicités lors d'un match de basquet. Au-delà des statistiques du personnage et de l'habileté du joueur, il conviendra également de savoir gérer son effort sur la durée pour l'emporter. L'intelligence du jeu apparaît comme un élément incontournable d'Empire of Sports.

En terme de gameplay, un soin tout particulier a été porté sur l'assurance que les joueurs occasionnels (casual gamers) comme les plus assidus (core gamers) puissent tous profiter d'Empire of Sports.
Certaines questions restent néanmoins encore en suspend, comme par exemple l'impact des blessures de fatigue sur l'avatar (leur prise ne compte est attractive pour accentuer le réalisme du jeu, mais l'impossibilité pour le joueur de participer à des épreuves importantes pour cause de blessure, le temps de la guérison, se révèle particulièrement pénalisant. Il en va de même pour la régression musculaire et de la condition physique du personnage en cas d'inactivité.

Métabolisme et condition physique

On le comprend aisément, les supers champions n'existent pas dans Empire of Sports et c'est une des nouveautés du jeu : les performances du personnage peuvent décroîtrent progressivement durant les épreuves... Il appartient au joueur de devenir le plus fin tacticien pour remporter les coupes et championnats.

Pour autant, la condition physique et les muscles des sportifs tiennent aussi une place non négligeable dans les chances de succès. Pour les travailler, au-delà du sport de prédilection, les joueurs auront accès à des activités complémentaires et à des séances d'entraînement en salle... afin de faire évoluer l'avatar physiquement tout au long du jeu. Les muscles développés augmenteront les caractéristiques du sportif, mais aussi son apparence.
Mais attention, même si Schwarzenegger est d'origine autrichienne, il n'est pas dit que son corps soit parfaitement adapté au ski alpin !

En effet, il y a « muscles » et « muscles ». Au gré des exercices, certains personnages développeront des fibres musculaires propices aux efforts violents et brefs, d'autres seront davantage faits pour l'endurance... Tout au long du jeu, le joueur sera aidé et orienté pour diagnostiquer l'évolution physique de son avatar.
De même, le surentraînement peut se révéler risqué. Le personnage risque en effet des problèmes de santé et des blessures de fatigue. L'équipement (gagné en compétition ou acheté) est néanmoins susceptible d'influencer les performances.

A l'évidence, le jeu se veut réaliste. Mais l'est-il vraiment ? Manifestement, oui. L'équipe de développement est composées de scientifiques (par exemple, le chargé de communauté français est chimiste de formation) et le réalisme est constamment validé par des sportifs, des entraîneurs, des nutritionnistes et des scientifiques (tous de la « vraie vie », cette fois).
Et pour augmenter encore le sentiment d'authenticité pour le joueur, de très célèbres sportifs (que nous ne pouvons pas nommer pour le moment) feront leur apparition dans le jeu et viendront interagir avec les joueurs.

Autres carrières à embrasser

Sur le modèle des invité « VIP > pouvant venir ponctuer la vie des apprentis sportifs, les plus émérites pourront également se consacrer à d'autres métiers, comme celui d'entraîneur ou de président de club. Il se peut également qu'Empire of Sport intègre à l'avenir la possibilité de devenir commerçant ou docteur... Le joueur devra alors montrer patte blanche et réussir un certain nombre d'épreuves et de tâches afin de gagner la confiance de ses pairs.

A ce titre, Empire of Sports intègre moult statistiques définissant les aptitudes du personnage. Et en plus d'un indicateur de niveau physique (Athlète), l'avatar gagnera également des niveaux symbolisant sa réputation, ses relations avec le reste de la communauté (Community) ou ses qualités d'entrepreneur (Business).

Empire of Sports en quelques mots

Affichant un concept original au regard de la concurrence actuelle, Empire of Sports se distingue aussi par son modèle économique. Selon l'équipe de développement, le MMO sera téléchargeable gratuitement, et imposera ensuite un abonnement « significativement moins cher que les MMORPG traditionnels ».

Au final, cette présentation d'Empire of Sport apparaît comme une agréable surprise de la Games Convention 2007 de Leipzig, affichant de très bonnes idées. Nous ne manquerons pas de suivre de près leur réalisation.

Lire aussi :

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Empire of Sports ?

43 aiment, 19 pas.
Note moyenne : (65 évaluations | 8 critiques)
4,5 / 10 - Moyen

59 joliens y jouent, 158 y ont joué.