Parchemin de Spellborn, épisode 7

Les Parchemins de Spellborn sont des histoires interactives, dans lesquelles l'issu du récit vous appartient, au bas de chaque page. Ces choix vous permettent de changer le cours du récit.
Parfois, vous disposez de plusieurs choix, parfois le choix n'existe pas. Un choix judicieux pourra être récompensé par de nouveaux dessins conceptuels. Faire un choix moins réfléchi vous imposera parfois de reprendre votre lecture depuis le début.
"Jouer" ces histoires interactives vous donnera un premier aperçu du monde de Spellborn et pourra vous conférer quelques avantages lors du lancement du jeu.

Retour : le premier chapitre de l'épisode 7 est disponible à cette adresse.

  

Désir ardent - Le prix du besoin...

Vous criez : "Excusez moi !" pour couvrir le brouhaha de la rue. Dans un premier temps, Jabot et ses sbires, ainsi que les gardes ne vous entendent pas, mais quand vous répétez votre demande d'attention, l'un des maroufles tape sur l'épaule du Maître des Arènes et vous désigne du doigt. Le Maître des Arènes semble surpris, ses yeux se plissent de mécontentement quand il vous vous reconnaît.

"Excusez moi !" répétez-vous. "Je suis terriblement désolé de vous importuner et je voudrais pas vous perturber avec la séquestration de personnes innocentes, mais m'en voudriez vous si j'interrompais vos palabres avec ces éminents membres de la Milice de la Cité ? Je vous vous signaler un crime pour le moins sérieux ! Mais j'interromps peut-être quelque chose ? Une petite affaire, peut-être ?"

A cette dernière remarque, vous voyez les deux gardes se raidir et saisir leur hallebarde plus fermement. Cette posture marque leur irritation manifeste. Du côté de Munga, ses sbires vous regardent comme des prédateurs alléchés par leur future proie. Le Maître des Arènes est sur le point d'exploser.

"Je m'en voudrais de suggérer que vos affaires ne sont pas très honnêtes, messieurs les gardes. Mais sachez tout de même..." vous prenez la pose avec force d'effets dramatiques et pointez Jabot Munga du doigt. "Voici un homme qui enlève des gens, un scélérat s'il en est ! Qui couvre les activités criminels perpétrés par son fils !"

Alors que vous achevez votre diatribe, vous remarquez (tout comme Munga et ses sbires) que la foule de la rue s'est amassée alentour et observe la scène avec intérêt. Presque comiquement, un garde s'approche afin de vous arrêter, mais est aussitôt retenu par un des hommes de Munga. La foule laisse échapper un faible murmure, marquant une expression de surprise. Munga siffle quelques mots inaudibles à ses lieutenants et les margoulins disparaissent dans la foule compacte.
Les gardes discutent un instant avec un autre, puis hoche la tête en direction de Munga et ses acolytes. Ils se séparent mine de rien et se dirige dans votre direction, fendant la foule. Le Maître des Arènes vous regarde et ses yeux scintillent de rage, ou peut-être de désespoir.

Une série d'explosions colorées retentit dans la rue. Soudainement, la fumée envahit les lieux alors que des pétards crachent des flammèches et d'épais nuages de vapeur étouffants. La foule terrifiée crie et court dans toutes les directions. Les gardes rencontrent de grandes difficultés à vous atteindre. Dans le chaos ambiant, une silhouette émaciée émerge de l'épaisse fumée et vous emporte dans ses bras.

"Venez avec moi. Votre vie en dépend !" murmure un homme qui vous semble vaguement familier. Il est vêtu de sombres vêtements de cuir. Il semble athlétique et prêt à se sortir de toutes situations délicates.
De nombreuses ceintures et lanières de cuir (auxquelles est fixées une paire de poignards) couvrent son torse. Sa bouche est couverte d'un foulard et ses yeux balaient toute la scène de droite à gauche sans interruption, alors qu'il essaie de vous entraîner au loin.

  1. A cet instant vous n'avez confiance en personne. Vous vous débattez afin d'échapper à l'homme et vous partez en courant.
  2. Vous suivez l'homme.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de The Chronicles of Spellborn ?

199 aiment, 66 pas.
Note moyenne : (265 évaluations | 19 critiques)
5,6 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de The Chronicles of Spellborn
(17 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu