Premier voyage

Les parchemins de Spellborn, épisode 1

La proue du vaisseau est plutôt calme. Le château arrière du navire permet une sorte d'isolation par rapport à la furie de la tempête du Deadspell. Le capitaine est debout, seul, derrière la barre. Cette dernière est composée d'un autel et d'un grand livre qui est ouvert sur une page montrant une carte de navigation. Les lignes de la page brillent d'une iridescence éphémère, pulsant en cadence avec les éclairs qui zèbre la tempête autour du vaisseau. Le capitaine regarde le livre posé sur l'autel, traçant parfois des lignes avec un stylet d'acier. Vous vous éclaircissez la voix et lui demandez s'il eut bien répondre à quelques questions. Il vous regarde rapidement, puis reporte son attention sur le livre, écrivant quelques notes avec le styler à côté d'un symbole indiquant la position du vaisseau. "Parlez." Il est poli, mais indifférent.

Vous lui demandez comment un vaisseau fait de roches est en mesure de volet, et il réponds que tout vole ou flotte dans la Tempête du Deadspell. Le problème n'est pas de faire voler le vaisseau, mais plutôt de le piloter au travers des "Vortices", "Ripfolds" et "Silvereyes" qui envahissent le Deadspell.

"Alors comment vole le vaisseau à l'intérieur d'un royaume ?" est votre question suivante. Il lève les yeux et dit : "Tous les Vaisseaux-roche sont fait de la matière de la carapace des Royaumes, leur coquille, pourrait-on dire. Le Deadspell donne certaines qualités à la pierre. Parmi les constructeurs de Vaisseaux-roche, ce matériau est appelé "Lévipierre". Elle peut être collectée sur la coque extérieure d'un royaume mais, parfois, on la trouve aussi près d'effondrements de l'ouverture focal – le trou par lequel passe la lumière – d'un royaume.

Il vérifie un petit compas à la base de l'autel, tourne quelques pages, et marque celle sur laquelle il est arrivé avec le stylet. Il semble perdu dans ses pensées pendant un moment, puis se rappelle votre question. "En plus de la Lévipierre, le Vaisseau-roche est aussi maintenu à flot dans la Levee, ou le couloir d'accostage de la carapace d'un royaume, par les Pierres-Ankh. Ce sont les prismes colorés que vous avez sûrement vus sous le ventre du vaisseau".

"Et les voiles ?" demandez-vous.

"Les voiles sont là pour capter le "Hexflow", le courrant qui parcours la Tempête du Deadspell. Elles servent aussi à rendre le vaisseau agréable, mais ne répétez pas cela."

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de The Chronicles of Spellborn ?

199 aiment, 66 pas.
Note moyenne : (265 évaluations | 19 critiques)
5,6 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de The Chronicles of Spellborn
(17 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu