Ce que l'on sait d'EQ Next

L'édition 2013 de la SOE Live est notamment attendu pour ses révélations sur Everquest Next, le prochain MMORPG de Sony Online. En attendant les annonces fracassantes, bref récapitulatif de ce que l'on sait du projet.

Ce que l'on sait d'EQ Next
Image conceptuelle Dragon

En fin de semaine, Sony Online Entertainment accueillera les joueurs de ses MMO à Las Vegas dans la cadre de l'édition 2013 de la SOE Live, la convention communautaire annuelle du studio. L'événement est toujours l'occasion de rencontres conviviales et bon enfant (John Smedley, le CEO de SOE, aime à rappeler que plusieurs mariages de joueurs s'étant rencontrés in-game ont été organisés au cours des différentes éditions de la convention) mais cette année, le show prend une dimension un peu différente puisque Sony Online en profitera pour dévoiler officiellement EverQuest Next le 2 août prochain.

Et force est de constater que le MMORPG suscite au moins une certaine curiosité, au sein d'une offre de MMO en demi-teinte depuis maintenant quelques années. Car si certains blockbusters massivement multijoueurs ont sans doute permis de populariser le genre, pour d'autres (comme Mark Kern récemment), ils ont aussi contribué à le dénaturer.
Or EQ Next revendique un certain retour aux sources du genre, empreint des codes du premier EverQuest, « conçu à l'époque par une équipe passionnée de jeux de rôle qui voulait les transposer dans un univers partagé » et qui considérait que la « raison d'être des MMO reposait sur l'interaction entre les joueurs » (dixit WolfHead, qu'on connait aujourd'hui comme game designer et qui a longtemps été l'un des principaux animateurs roleplay du premier EverQuest). Le MMO avait alors vocation à former des « communautés qui donneraient naissance à un phénomène social et culturel ».
Et c'est cette approche que John Smedley revendique pour EQ Next, présenté comme « la suite spirituelle du premier opus de la série, mais mâtiné de PvP » et non comme un EverQuest 2.5 ou World of Warcraft 2.

Mais au-delà des déclarations d'intention, que sait-on réellement d'EQ Next aujourd'hui ? Pas grand-chose, mais le développeur distille néanmoins des indices depuis l'annonce du projet en 2009 à l'occasion des 10 ans de la licence.

Une équipe « significative »

firiona.jpg

Si Sony Online ne dévoile aucune information sur ce que doit être précisément EQ Next autrement que par allusion ou sous-entendus, le projet profite néanmoins d'une équipe et d'un héritage « significatifs ».
Outre l'emblématique John Smedley, CEO de Sony Online et surtout vieux routard de l'industrie du MMO (en plus d'être un joueur acharné depuis les origines du tout premier Everquest et qui milite pour que les communautés de joueurs retrouvent leur vraie place au sein des MMO), on sait que le projet peut compter sur quelques figures du secteur.

En vrac et dans le désordre, la caution de l'héritage est confiée à Dave Georgeson. Il est de longue date en charge de la « licence Everquest » chez SOE et doit s'assurer que le jeu ne décevra pas les vétérans du « papy des MMO ».
À ces côtés, on retrouve également Brad McQuaid et Jeff Butler, également des vétérans de la licence et qui ont surtout signé Vanguard: Saga of Heroes. Le MMO n'a pas trouvé son public (notamment à cause de lacunes d'ordre technique à la sortie), mais a néanmoins bénéficié d'un vrai succès d'estime dans le milieu. Le jeu proposait notamment des fonctionnalités alternatives ambitieuses pour l'époque (ses mécanismes de diplomatie, par exemple, permettant d'éviter des affrontements) et sur son compte Twitter, Brad McQuaid évoque notamment des fonctionnalités intégrées à EQ Next qu'il avait rêvé d'ajouter à Vanguard avant de devoir y renoncer : les technologies de l'époque étaient incapables de les gérer.
Même approche quand Sony Online intègre Emily "Domino" Taylor à l'équipe d'EQ Next. On la connait notamment pour avoir étoffé les mécanismes d'artisanat d'EverQuest II. Dans EQ Next, on nous promet que l'artisanat sera au coeur de l'ensemble des activités du jeu (et qu'à contrario, les combats ne seront pas le seul centre de son gameplay). Et si le développeur ne livre pas de détails à cette heure, John Smedley promet que les adeptes de Star Wars Galaxies (qui a marqué les esprits de pour la richesse de son artisanat, entre autres) ne seront pas déçus par EQ Next.

Une question de technologies

futur-eq.jpg

Au-delà des esprits qui gouvernent le développement d'EQ Next, la concrétisation de leurs idées passent aussi par les technologies à l'½uvre dans le MMO.
On sait notamment qu'EQ Next s'appuie sur le moteur ForgeLight, le moteur utilisé par Sony pour générer l'univers de PlanetSide 2 : un vaste monde d'un seul tenant ou presque, capable d'accueillir les affrontements de milliers de joueurs en même temps. Le même moteur doit générer le vaste univers ouvert d'EQ Next, en plus d'accélérer les phases de développement et de mises à jour (les actions des joueurs peuvent donc avec des conséquences concrètes et pérennes).

EQ Next se veut par ailleurs un MMO « sandbox », vivant et évolutif. Pour atteindre l'objectif, le jeu recoure aux technologies conçus par Storybricks, jeune studio spécialisé dans le développement d'intelligences artificielles. Ce sont eux qui doivent animer les PNJs du jeu, entre autres, dont on nous dit qu'ils sont capables d'apprendre à partir des réactions des joueurs et d'adapter leurs comportements en fonction des circonstances. De quoi réellement donner vie au Norrath d'EQ Next ? On attend de voir, mais le principe suscite au moins la curiosité, voire l'enthousiasme de certains.

S'y ajoutent des « technologies gadgets », mais qui peuvent faire la différence. Les mécanismes du SOEmote (utilisant la webcam du joueur pour saisir ses expressions faciales et les restituer sur le personnage) seraient de la partie et s'intégreraient pleinement dans le gameplay.
De même, le Player Studio serait également activé dans EQ Next, invitant donc les joueurs à concevoir et partager leurs propres créations (des objets, essentiellement) avec le développeur afin qu'ils soient intégrés au jeu.

Tant en termes de gameplay que de technologies, EQ Next se veut novateur et se revendique comme la nouvelle génération de MMO. On attend évidemment de juger sur pièces, mais d'ores et déjà, le projet affiche quelques ambitions qui attisent au moins la curiosité.

Les temps forts de la SOE Live 2013
Sommaire :
  1. Les temps forts de la SOE Live 2013
  2. Ce que l'on sait d'EQ Next

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de EverQuest Next ?

186 aiment, 40 pas.
Note moyenne : (232 évaluations | 0 critique)
7,0 / 10 - Bien