Le casque 3D autonome Oculus Go est officiellement lancé

L'Oculus Go était attendu puisqu'il se veut le premier casque de réalité virtuelle autonome (ne nécessitant ni PC, ni smartphone pour fonctionner). Il est maintenant officiellement disponible à tarif attractif, mais pour quel contenu ?

Le casque 3D autonome Oculus Go est officiellement lancé

Initialement attendu en version commerciale en début d'année avant d'être retardé de quelques mois, l'Oculus Go est maintenant officiellement lancé en version commerciale. Et le casque 3D était attendu dans la mesure où il ambitionne de simplifier (et accessoirement de démocratiser) la réalité virtuelle.
On le sait, le principal atout de l'Oculus Go repose sur le fait d'être le premier casque autonome, c'est-à-dire qu'il ne nécessite ni smartphone, ni PC pour fonctionner et affiche un certain confort d'utilisation (pas de fil et il pèse moins de 500g). Si le casque de réalité virtuelle doit faire quelques concessions techniques, il embarque néanmoins un SoC Qualcomm Snadpgragon 821, 3 Go de RAM et une capacité de stockage de 32 ou 64 Go, pour faire fonctionner une dalle LCD WQHD de résolution 538ppi 2560 x 1440, pour un taux de rafraîchissement de 72 Hz au maximum.
L'appareil est commercialisé avec un controller de base et surtout à un tarif plutôt attractif : 219€ pour la version 32Go et 269€ pour la version 64Go.

Si ce « petit » casque 3D doit donc être une première porte d'accès à la réalité virtuelle pour le grand public, reste à déterminer si ses capacités techniques seront suffisantes pour accueillir suffisamment de contenus de qualité. À cette heure, le groupe Oculus VR / Facebook revendique déjà un millier d'applications compatibles -- essentiellement des applications de consultation (comme Netflix ou Discovery VR), mais aussi des jeux comme le space shooter multijoueur Anshar Online et surtout des applications sociales avec Oculus Rooms (pour échanger avec ses proches en réalité virtuelle), Oculus Venues (pour suivre des évènements live), l'Oculus TV (le hub des applications de divertissement comme Netflix, Hulu, et Showtime) ou Oculus Gallery (pour visionner en immersion photos et vidéos dans un cinéma virtuel, ou encore de diffuser son contenu personnel depuis les réseaux sociaux, à commencer par Facebook). Reste à déterminer si ce sera suffisant pour séduire les curieux... au-delà de la simple curiosité.

Réactions (12)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Oculus Go ?

1 aime, 2 pas.
Note moyenne : (3 évaluations | 0 critique)
4,7 / 10 - Moyen