Coup d'oeil sur la bêta fermée de Defiance 2050

Trion revient à la charge avec un nouveau projet voulant redorer le blason de Defiance. Defiance 2050 était en bêta fermée ce week-end et nous avons jeté un coup d'oeil sous le capot histoire de voir de quoi il en retourne.

Parce que les longs discours ne valent pas une bonne image, nous résumerons ce test par :

Coup d'oeil sur la bêta fermée de Defiance 2050

Mais ne soyons pas mauvaise langue et présentons un peu mieux les choses. Defiance est un projet qui se voulait assez ambitieux. L'idée était de faire cohabiter à la fois un Shooter MMO et une série. Malheureusement, le succès de l'un a très vite dépendu du succès de l'autre. La série n'ayant pas réussi à accrocher les foules, le jeu, qui n'était pas si mauvais à l'époque mais pas non plus incroyable, s'est vu rapidement déserté au point d'être exploité en free-to-play.

L'idée de faire revivre cet univers peut être intéressante en soi mais pour cela, il faut y mettre les moyens. En effet, Defiance est sorti il y a cinq ans maintenant. Depuis, de l'eau a coulé sous les ponts et les jeux ont connu de nombreuses évolutions. Donc, pour revenir sur le devant de la scène, en s'annonçant free-to-play, il faut quand même avoir des arguments. Et là, on peut dire que Trion Worlds est clairement en train de se tirer une balle dans le pied.

Quand j'ai débuté la bêta fermée de Défiance 2050, je me suis dit que j'allais avoir droit à un nouveau chapitre de l'aventure, quelque-chose de nouveau et d'innovant... En fait non. Bon, déjà, on repart sur une personnalisation de personnages qui n'était déjà pas incroyable à l'époque mais rien ne change. Je pense qu'il y a plus d'options dans World of Warcraft que dans Defiance 2050. On remarquera néanmoins l'arrivée de classes dans le jeu, nouveauté parmi les nouveautés.

tlcharg.jpg

Une fois le jeu lancé, j'ai compris mon erreur. Défiance 2050, censé se passer plusieurs années après Défiance, n'est en fait que le même moule (entendez par là, la même scénarisation, la même zone de départ, les mêmes personnages...). On ne parle pas là d'un rework total de la mouture originale pour la mettre aux goûts du jour mais bien d'une mouture pouvant être distribuée sur les consoles next-gen. Ce qui est embêtant quand on veut se la jouer next-gen, c'est qu'il faut pouvoir s'en donner les moyens. Hors graphiquement, il y a du mieux mais c'est encore loin d'être beau, les animations sont dignes d'un jeu Playstation 2, aucun système de cover n'a été intégré, la synchronisation labiale est toujours aux fraises avec le jeu en français... Pire que tout, j'ai réussi à avoir des bugs dans la zone de départ qui existe depuis maintenant cinq ans... Quel est l'intérêt réel de ce nouveau titre ?

J'ai parcouru un peu les Internet pour me renseigner et je suis tombé sur une phrase assez intéressante dans un article :

Matt Pettit explique que la monétisation de Defiance 2050 reposera moins sur le fait de payer pour acquérir des pouvoirs supplémentaires mais plutôt sur le fait de payer pour progresser plus vite. Vous ne pouvez pas payer pour obtenir une arme de haut niveau, mais vous pouvez payer pour obtenir un boost qui accélère vos gains. Ce pourrait être considéré comme une approche pay-to-win si vous êtes un gros joueurs PvP ou si vous voulez nettoyer le contenu avant tout le monde, mais je laisserai la communauté de se faire son propre avis.

 Pettit n'est autre que Matt Pettit, le directeur de Defiance (j'ai mis en gras les mots importants).

On peut voir clairement que même avant que le jeu sorte, on parle déjà d'un futur cash shop et d'une certaine volonté de vouloir tâter du pognon en permettant aux joueurs d'avancer plus rapidement que les autres et donc compléter du contenu avant les autres. Si c'est là le seul objectif de Trion, c'est clairement fâcheux. En tout cas, rien actuellement dans la bêta fermée ne met en avant une quelconque volonté de rattraper les défauts de Defiance ou de créer quelque-chose de réellement nouveau.

À mon avis, Defiance 2050 n'est clairement pas un titre dont il faut se préoccuper actuellement. On a bien meilleur sur le marché comme par exemple The Division qui propose des graphismes aux goûts du jour, un contenu qui est maintenant (avec l'arrivée de nombreux DLCs) bien fourni et surtout un gameplay se voulant un minimum cohérent. Quant à Defiance 2050, on sait que Trion Worlds souhaite exploiter les technologies actuelles pour y organiser des raids de plus grande envergure (plus massif) que dans la version originale du shooter. Dans le cadre de cette première phase de test, aucun raid n'était encore organisé, empêchant donc pour l'instant de se forger un avis sur cette volonté d'évolution. En attendant d'autres sessions de tests à venir, on devra patienter jusqu'à l'été pour découvrir concrètement la mouture finale et le contenu finalisé de Defiance 2050.


Cette actualité provient de notre univers Defiance.

Réactions (20)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Defiance 2050 ?

4 aiment, 7 pas.
Note moyenne : (11 évaluations | 0 critique)
4,4 / 10 - Peu intéressant