Chronique e-sportive (31) : Team Secret survole la DreamLeague

A quelques jours d'un nouveau Major, le point sur l'actualité compétitive Dota 2.

DreamLeague, saison 9

Pour sa neuvième saison, la DreamLeague avait le rang de Minor (après un Major pour la saison 8 en décembre dernier). Plusieurs équipes de premier plan avaient fait le déplacement jusqu'en Suède, dont Secret, Liquid et Newbee, respectivement deuxième, troisième et quatrième au classement DPC.

Team Liquid jouait avec son coach, Heen, à la position de support, tandis que Kuroky remplaçait Miracle- (qui prenait des vacances) comme core. OG, de son côté, jouait avec son coach 7ckngMad en remplacement de Resolut1on, remercié il y a peu de temps.

L'identité des équipes quittant la compétition au cours de l'arbre à double élimination n'a guère été étonnante : paiN Gaming (Brésil), Immortals (Corée/USA), OG (Europe), Team Empire (Russie). Le top 4 a donc été composé des quatre équipes ayant remporté les matchs du premier tour, avec une équipe Newbee un peu décevante et une Team Liquid loin de son meilleur niveau sans Miracle- (Heen étant clairement en-dessous des joueurs habituels).

Fnatic a profité de ce tournoi pour s'imposer face à ces concurrents en petite forme : l'équipe SEA emmenée par EternalEnvy a remonté largement le Loser Bracket pour parvenir en finale contre Team Secret. Las, l'équipe de Puppey l'a proprement écrasée 3 à 0, ce qui a permis à Secret de conserver son titre de champion de la DreamLeague.

On retiendra de ce tournoi des picks surprenants : le Shadow Shaman position 2 de Fnatic, le Terrorblade support de Team Secret, le Visage core... Cela a parfois complètement raté, et parfois la déstabilisation de l'adversaire a été totale.

 

Aperçu du Dota 2 Asia Championship 2018

Le cinquième Major de la saison se profile déjà : le DAC 2018 s'ouvre vendredi au petit matin à Shanghai. Toutes les équipes de premier plan seront de la partie. Compte  tenu de la dimension asiatique du tournoi, il y aura pas moins de six équipes chinoises et deux issues de la zone SEA.

  • Amérique du Nord : Evil Geniuses et OpTic Gaming
  • Amérique du Sud : paiN Gaming
  • Asie du Sud-Est : Mineski et TnC Pro Team
  • Chine : Newbee, Invictus Gaming, Vici Gaming, Keen Gaming, LGD Gaming et VGJ.Thunder
  • Europe : Team Secret, Team Liquid, OG
  • Zone CIS : Virtus Pro, Effect (qui jouera avec Resolut1on)

Les favoris du tournoi seront sans aucun doute VP, Secret et Liquid. Cependant il conviendra de garder un oeil sur LGD, qui semble être l'équipe montante en Chine à l'heure actuelle.

Le DAC adopte un format novateur (comme la plupart des compétitions de la saison) : une phase de poules de huit, où les équipes disputent un round Robin en Bo1. Au terme de cette phase, les deux équipes les plus mal classées de chaque poule sont éliminées, les deux équipes les mieux classées passent en Winner Bracket. Les huit équipes restantes jouent un match en Bo3 à élimination simple (appelé Breakout) pour accéder au Winner Bracket. Puis le tournoi continue avec un arbre à double élimination très punitif, puisque les deux premiers tours du Loser Bracket sont en Bo1.

Il y aura également des à-côtés dans ce tournoi : un match All Stars, un tournoi 1v1. Avis aux amateurs...

 

Autres informations

On en sait plus sur les Majors de la fin de saison. Le MDL Changsha Major (mi-mai) a envoyé ses quatre invitations à VP, Newbee, Team Secret et Vici Gaming. En Europe, OG s'est déjà qualifiée pour ce tournoi.

L'ESL One Birmingham de la fin mai, annoncé il y a deux semaines, a commencé à dévoiler ses propres invitations, en commençant de manière très originale par Virtus Pro. Il s'agira du premier tournoi majeur Dota 2 au Royaume-Uni.

Enfin, le dernier tournoi du circuit pro de la saison sera co-organisé par PGL et par Perfect World à Shanghai : il s'agira du China Dota 2 SuperMajor, doté de 1,5 million de dollars et de 2250 DPC (soit 50 % de plus qu'un Major habituel).

Notons également que l'on connaît désormais l'identité du dernier compétiteur du Major Epicenter XL : il s'agit de l'équipe CIS FlyToMoon, formée seulement en février 2018 avec des joueurs connus (Silent, Iceberg, ALWAYSWANNAFLY...). FlyToMoon s'est imposée dans le Madness Qualifier, un gigantesque Open en Bo1 joué sur les serveurs luxembourgeois, en battant la Team Kinguin en finale.

Peu de nouvelles sont parvenues des équipes cette semaine, contrastant avec les précédentes. Clutch Gamers a procédé à l'intégration de deux joueurs malaisiens tandis que MagE- suit Black^en quittant l'équipe. De son côté, la Team Empire s'est séparée de son coach JotM.

 

Le classement pour TI8

Le classement n'a guère évolué à son sommet. Cependant Team Secret se rapproche dangereusement de Team Liquid : le prochain Major pourrait bien permettre à l'une des deux équipes de s'assurer une invitation à TI8. Plus bas, Fnatic réduit l'écart avec Mineski, aux portes du top 8.

  1. Virtus Pro (7197)
  2. Team Liquid (4734)
  3. Team Secret (4710)
  4. Newbee (2220)
  5. Vici Gaming (2160)
  6. VGJ.Thunder (1665)
  7. Evil Geniuses (1335)
  8. Natus Vincere (1109)
  9. Mineski (900)
  10. Fnatic (884)
  11. OG (630)
  12. LGD Gaming (471)
  13. TNC Pro Team (270)
  14. LGD.Forever Young (199)
  15. compLexity Gaming (135)
  16. Imortals (90)

Cette actualité provient de notre univers Dota 2.

Réactions (366)


Que pensez-vous de Dota 2 ?

75 aiment, 19 pas.
Note moyenne : (96 évaluations | 4 critiques)
6,3 / 10 - Assez bien

210 joliens y jouent, 288 y ont joué.