Chronique e-sportive (23) : la revanche de Newbee

Retour sur la semaine compétitive Dota 2 : Newbee a triomphé à l'ESL One Genting, tandis que le SLi Invitational 4 se profile et que la scène SEA est en plein chambardement.

L'ESL One Genting 2018

Pour le premier Minor de la saison joué en Asie du Sud-Est, l'ESL One Genting avait réussi à attirer toutes les grosses équipes ou presque parmi ses seize compétiteurs. Sans la moindre surprise, Team Secret, Team Liquid, Virtus Pro et Newbee ont décroché leur place dans les Playoffs de ce tournoi au format particulier. Ils ont été rejoints par Vici Gaming et Evil Geniuses : aucune des trois équipes SEA présentes n'a donc passé la phase des groupes.

Les premiers tours des Playoffs ont été marqués par la victoire d'EG contre Virtus Pro : l'équipe russe semble totalement impuissante contre les Américains, alors que leur niveau global est bien plus élevé cette saison - la dernière victoire de VP contre EG remonte à 2015 ! En demi-finale, Team Secret a dû remplacer au pied levé son offlaner FATA hospitalisé par le Malaisien Ohaiyo et n'a donc pas été en mesure d'affronter Newbee en donnant la pleine mesure de ses capacités.

L'éclipse de Team Secret a permis d'observer une réédition de la finale de The International 2017, Team Liquid contre Newbee. Mais à la différence de TI7, Newbee n'a pas perdu ses moyens et a montré ce qu'elle savait faire. L'équipe chinoise a su outdraft et outplay Team Liquid à plusieurs reprises, déployant le jeu agressif qui lui est familier. Liquid a répondu de belle manière pour contrer les picks de Newbee, ce qui a offert au public une finale en cinq manches, remportée en définitive par Newbee.

Cette seconde victoire de Newbee dans le circuit pro 2017-2018 est importante à plus d'un titre : c'est aussi la première victoire de cette équipe contre Team Liquid depuis sa création. Newbee avait notamment perdu les deux finales disputées jusque-là contre sa Némésis, celles de l'EPICENTER 2016 et de TI7. Les finalistes de The International, qui ont fait le choix de la stabilité cette saison, ont montré hier que leur pari est réussi.

Sccc et le trophée de l'ESL One Genting 2018

Cet ESL One a également été marqué par toute une affaire autour de la question des streams indépendants. L'ESL avait en effet signé un partenariat avec Facebook pour retransmettre l'évènement et a demandé (et obtenu) le bannissement temporaire de nombreuses chaînes en anglais sur Twitch. Face aux tensions, Valve a précisé sa politique, édictée en début de saison : rien ne peut empêcher une chaîne de diffuser un tournoi, quelle que soit la plateforme choisie.

 

StarLadder i-League Invitational 4

Pas de repos pour les braves ! D'ici quelques jours se jouera le Minor suivant, à quelques centaines de kilomètres de l'ESL One Genting. Le SLi Invitational 4 se déroulera à Shanghai. Il n'y aura que huit équipes, dont certaines seront clairement regardées comme quantité négligeable. Néanmoins on y retrouvera Team Liquid et Newbee, candidats les plus probables à une nouvelle finale.

Les challengers les plus sérieux seront certainement LGD, qui a dominé les Qualifiers chinois en janvier après sa réorganisation, et l'équipe SEA Mineski qui est à la peine après une début de saison très prometteur. Les Polonais de Team Kinguin auront également une nouvelle occasion de faire leurs preuves, puisqu'ils disputeront leur troisième tournoi du circuit pro.

Une phase de groupe (deux fois quatre équipes) permettra de sélectionner les demi-finalistes, avec des Playoffs en élimination directe. Le format, resserré, aboutit à une tournoi sur quatre jours.

 

Réorganisations en Asie

Les équipes secondaires des Philippines n'en finissent plus de shuffle. Les derniers jours ont été marqués par des changements nombreux, parfois étonnants. Execration a reformé une équipe après avoir renvoyé tous ses joueurs (sauf le capitaine Kim0) ; on y retrouve en particulier Nando, qui était le carry Xctn à TI6 et TI7. Le mid précédent d'Execration, CartMaN, est du coup parti créer une nouvelle équipe avec d'autres joueurs philippins, Detonator.

Toujours dans l'archipel philippin, l'équipe Entity Gaming a procédé à des changements inattendus : trois joueurs ont été remplacés par des Européens, le Roumain Arise et deux Danois anciens Danish Bears. Cela s'inscrit dans un mouvement plus large d'installation d'Occidentaux sur la scène SEA depuis deux ans.

A contrario de cette tendance, on relèvera cependant que 1437 ne fait plus partie de TnC Pro Team. L'équipe reviendra à une composition homogène philippine, tandis que 1437 a indiqué ne pas savoir ce qu'il ferait désormais. Sous sa direction, TnC est allée à The International 2017 (mais n'y a pas brillé) et a atteint la deuxième place du Major MDL Macau. Cependant les résultats sur la première moitié de la saison n'ont pas été à la hauteur des attentes, dans la zone comme à l'international.

 

Le classement pour TI8

Après plusieurs semaines sans bouger, le classement évolue enfin. L'ordre ne change pas, mais les équipes de tête continuent de creuser l'écart avec le reste du monde.

  1. Team Secret (4260)
  2. Team Liquid (3060)
  3. Virtus Pro (2700)
  4. Newbee (1635)
  5. Evil Geniuses (885)
  6. Mineski (810)
  7. Vici Gaming (810)
  8. OG (630)
  9. Fnatic (390)
  10. Natus Vincere (315)
  11. TnC Pro Team (270)
  12. LGD (202.5)
  13. Complexity Gaming (135)
  14. LGD.Forever Young (135)
  15. Immortals (90)
  16. Team Kinguin (90)
  17. Invictus Gaming (45)
  18. Team World (30)

Cette actualité provient de notre univers Dota 2.

Réactions (251)


Que pensez-vous de Dota 2 ?

74 aiment, 19 pas.
Note moyenne : (95 évaluations | 4 critiques)
6,3 / 10 - Assez bien

210 joliens y jouent, 287 y ont joué.