Paladins se lance (aussi) dans la Battle Royale

Pendant l'inauguration de la Hi-Rez Expo 2018, Hi-Rez Studios a annoncé un mode Battle Royale baptisé Battlegrounds sur Paladins, son jeu de tir en équipe free-to-play.

"Hey, les gars, les gars, y a un truc qui cartonne en ce moment, pourquoi on ferait pas pareil sur nos titres, c'est aux antipodes de ce qu'on proposait jusque là, mais bon, on s'en fout, cela rapportera de la thune, non ?"

Encore un

C'est un peu ce genre de discussions qui doit animer les réunions de développement de jeux de par le monde en ce moment, comme à l'époque du début du Free-to-play. On ne peut pas leur en vouloir, quand on voit le succès d'un jeu comme Playerunknown's Battlegrounds (dont on n'hésite a priori même plus à pomper le nom) qui fait suite à des années de développement de mods similaires sur des jeux comme ArmA... Mais force est de reconnaitre qu'aussi enthousiaste qu'on puisse être pour le genre, le voir décliner encore et encore à toutes les sauces et sur toutes les licences possibles et imaginables, ne peut que l'attirer à un terme de plus en plus court vers une implosion totale qui fera suite à la saturation du marché. Il ne disparaîtra très certainement pas, ce serait dommage vu le temps qu'il a mis à arriver sur le devant de la scène, mais on ne peut qu'espérer que les développeurs (en général, cela ne vise pas le studio géorgien spécifiquement dont l'argument était très certainement plus "Hey, cela pourrait être fun, on a jamais tenté encore") se pencheront bientôt à nouveau sur de réelles évolutions pour leur titre ou de nouveaux titres plutôt que de simplement bêtement recopier le travail, génial s'il en est, d'un indépendant.

Pamphlet mis à part, c'est au tour de Paladins d'annoncer avec tambours et trompettes l'arrivée d'un mode Battle Royale baptisé Battlegrounds pour ce qui était jusqu'à présent son jeu de tir compétitif à 5 contre 5 dans un univers fantaisiste.

Les acquis sont là

On leur accordera cependant qu'ils proposent une approche intéressante qui ne renie pas totalement les acquis du jeu. En effet, le mode maintient en vie certains des acquis du jeu de base comme les rôles des différents personnages, avec des Soigneurs qui s'évertueront à garder leurs Tanks en vie pendant que les personnages orientés DPS tenteront de faire autant de dégâts que possible à leurs adversaires.

La carte sur laquelle les joueurs seront lâchés sera, selon les dires de l'équipe du jeu, 300 fois plus grande qu'une carte de Siège normale et offrira une expérience "similaire à un MMO en monde ouvert", selon Todd Harris, le producteur exécutif du jeu, dans lequel "on peut partir sur sa monture, explorer un vaste univers fantastique, rechercher de l'équipement ou bien encore se coordonner avec ses coéquipiers".

Mais c'est quoi la Battle Royale, en dehors d'un très bon film ?

Le but est, comme dans n'importe quel autre jeu du genre, d'être parmi les derniers survivants en fin de partie et de récupérer des objets pour améliorer son équipement, que ce soit au sol ou via un système de drop (des zeppelins seront présents sur la carte du jeu pour offrir des pièces d'équipement légendaires). Au bout d'un certain temps, un brouillard toxique apparaît pour rétrécir la zone de jeu et forcer les joueurs vers la même zone. Dès lors, c'est tuer ou être tué : votre équipe est seule contre les autres joueurs, et il peut y en avoir jusqu'à 100 sur la même carte.

Paladins se lance (aussi) dans la Battle Royale

Le mode sera jouable dans le courant de l'année 2018, mais une version de démonstration est jouable à Atlanta sur le site de l'Hi-Rez Expo. On espérera juste pour eux que le genre ne sera pas passé de mode quand ils le mettront à disposition.

Réactions (25)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Paladins: Champions of the Realm ?

17 aiment, 8 pas.
Note moyenne : (26 évaluations | 0 critique)
5,5 / 10 - Intéressant