Chronique e-sportive (19) : bientôt, les choses sérieuses vont commencer

En sus du résumé de l'actualité compétitive de la semaine, cinq personnalités de la FroggedTV font le point sur ce début de saison, avant une année 2018 qui s'annonce très chargée.

Les informations à retenir

Peut-on parler d'un mini-shuffle ? Aux nombreux changements intervenus depuis un mois dans les équipes CIS ou SEA à la peine se sont ajoutées cette semaine plusieurs annonces concernant des teams de premier plan. En l'absence de Majors Valve comparables à ceux des deux saisons précédentes pour structurer la saison, il semblerait que plusieurs équipes aient décidé de ne pas attendre la période traditionnelle de février-mars pour se réorganiser.

Le bouleversement le plus notable concerne sans aucun doute Evil Geniuses. La grande équipe nord-américaine a réalisé un mauvais début de saison quelque peu masqué par ses DPC (Dota Competitive Points), obtenus surtout à la DreamLeague. La réorganisation paraissait nécessaire pour surmonter le marasme : elle aboutit au départ d'UNiVeRsE pour laisser entrer Misery (ce dernier avait quitté OpTic Gaming il y a quelques semaines).

Mais le plus marquant est sans doute le jeu de chaises musicales dans les positions : Fear passe de support à position 2 (avec l'incertitude : ira-t-il parfois voire régulièrement en midlane ?) et SumaiL bascule en offlane. Une manière sans doute d'essayer de résoudre la redondance Arteezy/SumaiL, le duo de cores ne fonctionnant pas. Par ailleurs, Misery reprend le flambeau du capitaine laissé par Cr1t- (qui a toujours eu du mal à ce poste, depuis l'an dernier). Pour parachever ce reshuffle, le coach SVG est remplacé par BuLba - selon les mauvaises langues, il ne faudra donc pas attendre le moindre résultat d'EG dans les prochains mois.

L'autre annonce très marquante de la semaine a été la dissolution de l'équipe grecque mousesports, qui avait marqué l'histoire du Major de Boston en décembre 2016 en disputant une magnifique finale contre OG, sous le nom d'Ad Finem. Cependant les Grecs n'ont pas réussi à concrétiser l'essai et l'année 2017 a été une véritable descente aux enfers. Après TI, auquel ils n'ont pas réussi à se qualifier, ils n'ont participé à aucun tournoi du circuit pro. Les joueurs quittent leur structure mais ont aussi décidé de se séparer ; certains devraient revenir,  probablement après une pause.

Les changements chez LGD, intervenus plus tôt dans la semaine, ont été du coup éclipsés (en Occident du moins). La structure chinoise s'est séparée de deux joueurs intégrés en septembre 2016, le carry Ame et le support Victoria. Après un excellent TI7 et un shuffle limité en septembre (départ d'eLeVeN, arrivée de fy), LGD n'a pas véritablement réussi à rentrer dans cette saison. L'équipe tente de se renouveler avec l'arrivée de deux joueurs montants, Sea Mew en carry et Chalice en offlane.

OpTic Gaming a dévoilé son roster pour le début de la saison. Depuis le départ de Misery, l'équipe NA avait recours à des standins (notamment Saksa). Le poste définitif est finalement attribué à 33, l'offlaner de Planet Dog qui passe support. Ce transfert est intervenu trois jours après que la précédente équipe de 33 ait quitté HellRaisers pour reprendre le nom Planet Dog.

Signalons enfin que le Major PGL de Bucarest de mars 2018 a dévoilé l'identité des dix équipes invitées (sur seize places). On y trouve deux équipes européennes (Team Secret, Team Liquid), deux équipes nord-américaines (EG, coL), trois équipes chinoises (Newbee, VG et LFY), deux équipes CIS (VP et Na`Vi) et une équipe SEA (Mineski). L'Amérique du Sud est la seule région à n'avoir reçu aucune invitation - et pour cause, aucune équipe de la région n'a encore fait le moindre résultat notable cette saison.

 

Retour sur les mois écoulés

Sur les quatre premiers mois d'une saison marquée par un système tout neuf de points de qualification pour The International, il y a eu beaucoup de compétitions, énormément de qualifications. Que retenir dans ce foisonnement ? Nous avons posé quelques questions à cinq personnages phares de la FroggedTV : Luciqno, Hugo, v0ja, YouYou et Namax.

 

Quelle équipe vous a particulièrement marqué depuis TI7 ?
Luciqno : Team Secret, de retour au plus haut niveau. Je ne croyais pas en Ace mais Puppey a su une fois de plus créer une line-up qui fonctionne. J'aime aussi beaucoup ce que Fnatic est en train d'essayer de créer.

Hugo : Team Secret, je n'en attendais pas autant d'eux et ils continuent à progresser - pour combien de temps ?
v0ja : Na`Vi. Ils ont l'air de tenir bon, peut-être que le retour n'est pas éphémère, cette fois.
YouYou : Team Secret, de trèèès loin. Malgré deux changements en début de saison et beaucoup de tournois, il n'y a pas de choke en vue.
Namax : Na`Vi. L'arrivée de Crystallize a permis de passer numéro 2 de la zone CIS. Ensuite, Team Secret. Dans les deux cas c'est l'arrivée d'un carry qui a permis de relancer la machine.

Quelle équipe vous a le plus déçu ?
Luciqno : j'enfonce des portes ouvertes, c'est OG. Ils n'ont pas encore trouvé la bonne combinaison avec Resolut1on et N0tail.
Hugo : OG. Je pensais qu'il leur faudrait moins de temps pour se mettre en place avec Reso. Ils sont loin de dominer comme je l'attendais.
v0ja : EG, leurs top 3 sont dans des tournois peu valorisants. Ils sont loin du monstre nord-américain des années précédentes.
YouYou : Fnatic et EG, que j'attendais beaucoup en début de saison. Les deux ont dû procéder à des changements de roster. C'est payant pour Fnatic, pour EG c'est peut-être déjà trop tard.
Namax : OG qui est en plein dérapage non contrôlé. Ca me fait mal car j'apprécie beaucoup les joueurs.

Quelle équipe devrait percer en 2018 ?
Luciqno : selon la région, je dirais OpTic Gaming en Amérique, avec l'arrivée d'un joueur plus à l'écoute de son capitaine que ne l'était Misery. Sur la scène CIS, j'attends Team Spirit, avec le mid iLTW qui prend de plus en plus d'assurance. Et en Chine, EHOOOOOOOME parce que j'ai envie de la voir jouer et parce que Valve l'a remise des deux pieds dans la scène chinoise.
Hugo : TnC reste pour moi l'équipe SEA avec le plus gros potentiel, qui a de l'opposition sur sa scène (Mineski et Fnatic) pour progresser.
v0ja : je suis impressionné par les idées et le jeu de Team Kinguin, de Complexity et de Na`Vi. Pour moi, ce sont trois véritables challengers.
YouYou : je fais ma madame Irma et je dis... OpTic Gaming. C'est une équipe superbe, même s'il y a Pajkatt dedans. On va voir ce que donne l'arrivée de 33.
Namax : je vais suivre Team Kinguin, je sens une réelle montée en puissance et à mon sens ils peuvent avoir un destin à la Ad Finem.

Quelle équipe doit absolument reshuffle pour s'en sortir ?
Luciqno : si EG ne l'avait pas fait il y a quelques jours, je les aurais cités - mais je suis très peu confiant avec Fear mid et SumaiL offlane. J'ai peur pour coL. En Chine, LGD n'y arrive plus, en plus des changements intervenus, peut-être le départ de fy ?
Hugo : j'aurais dit OG et EG il y a deux semaines. EG vient de le faire, à voir si ça a été fait correctement, tandis qu'OG semble (enfin) monter en puissance.
v0ja : je le souhaitais côté EG, il a eu lieu. Newbee bénéficierait sans doute d'un petit renouveau, elle reste renfermée sur ce qu'elle faisait à TI7.
YouYou : EG et LGD viennent de bouger, déjà. Côté chinois, LFY n'est clairement pas au niveau attendu d'un top 3 TI.
Namax : EG le devait et vient de le faire, même si c'est assez curieux (SumaiL offlane ?). Misery capitaine me satisfait plutôt.

Signalons également que YouYou est très heureux du très bon début de saison de Virtus Pro, désormais proche de la qualification à TI8. Hugo attend avec impatience le shuffle du Nouvel An chinois (qui intervient en février-mars), car c'est à ce moment-là que les équipes chinoises chercheront à décrocher leur place à TI8 selon lui. v0ja, pour sa part, conserve de grands espoirs dans certaines équipes SEA qu'il voit comme de véritables "diamants bruts" : Mineski, Immortals, Fnatic et TnC.

 

A venir début 2018

L'année nouvelle de Dota 2 débutera dès le 4 janvier : le tournoi Captain's Draft revient pour sa quatrième édition, cette fois avec le statut de Minor et 300 DPC à la clef. Puis le 15 janvier, se joueront les Galaxy Battles II aux Philippines. Ce Major, troisième de la saison, opposera seize équipes pendant six jours. Les deux semaines suivantes seront l'occasion de deux Minors supplémentaires, l'ESL One Genting 2018 en Malaisie puis le SLi Invitational 4 à Shanghai. Le mois de janvier verra donc l'Asie placée en son coeur.

Après une pause de deux semaines dans les compétitions majeures, l'époque des Majors débutera pour de bon - il y aura encore huit Majors à jouer à ce stade avant TI... L'ESL One Katowice (Pologne) puis le PGL Major de Bucarest se suivront à quelques jours d'intervalle à la fin février, déplaçant le centre de gravité en Europe de l'Est.

Bref, les deux premiers mois de 2018 s'annoncent intenses avec six tournois du circuit pro dont trois Majors. En plus de cela, il faudra évidemment compter avec les innombrables Qualifiers.

Rappelons que les choses sérieuses, à savoir les qualifications pour TI8, débutent vraiment en 2018 : si certaines équipes comme Team Secret, Virtus Pro ou Team Liquid se rapprochent à ce stade d'une qualification, la plus grande partie des DPC reste non attribuée. Les quatre premiers mois de la saison n'étaient qu'une mise en bouche...

 

Il n'y aura pas de chronique la semaine prochaine.


Cette actualité provient de notre univers Dota 2.

Réactions (367)


Que pensez-vous de Dota 2 ?

75 aiment, 19 pas.
Note moyenne : (96 évaluations | 4 critiques)
6,3 / 10 - Assez bien

210 joliens y jouent, 288 y ont joué.