Eidos-Montréal mise sur le jeu en ligne multijoueur (mais pas que)

Si Eidos-Montréal est plutôt connu pour ses jeux solo narratifs, le développeur canadien mise dorénavant sur le jeu en ligne multijoueur et recrute en conséquence... sans renoncer pour autant aux jeux solo narratifs.

Les tendances vidéo ludiques ne sont pas toujours aisées à appréhender, pour les studios de développement. Depuis un moment déjà, l'industrie du jeu fait la part belle aux jeux en ligne, voire multijoueurs, pour leur capacité à fidéliser les joueurs durablement -- car exploités comme des « services » régulièrement mis à jour, par opposition aux jeux strictement solo qui se consommeraient davantage comme des « produits » qu'on peut (vite) terminer.
Et si Eidos-Montréal s'est plutôt fait une spécialité de concevoir des jeux strictement solos (avec une fortune diverse), le développeur canadien précise aujourd'hui sa volonté de concevoir des « expériences innovantes et excitantes », et « pour y parvenir, [de mettre] l'accent sur les expériences en ligne » dans ses jeux « afin d'offrir continuellement aux joueurs du contenu mémorable ». Et de préciser que grâce « à l'interactivité inhérente au jeu en ligne, [les] univers [du studio] auront l'opportunité de s'enrichir aussi bien aujourd'hui que dans le futur ».

Eidos-Montréal mise sur le jeu en ligne multijoueur (mais pas que)

Davantage d'expériences en ligne et plus durables, donc. Pour y parvenir, le développeur précise être d'ores et déjà à pied d'oeuvre pour faire évoluer ses infrastructures techniques et son moteur interne, DAWN, afin de l'adapter aux « solutions en ligne modernes » pour « offrir la meilleure expérience de jeu en ligne possible à nos joueurs ». Dans cette même optique, le studio recrute un « programmeur en chef multijoueur » et un « programmeur en ligne senior ».
On le comprend, le studio fait manifestement évoluer sa stratégie et ses objectifs -- on imagine que l'échec commercial de Deus Ex: Mankind Divided n'y est peut-être pas totalement étranger, surtout à l'heure où la maison-mère Square-Enix mise sur le jeu en ligne et le jeu mobile.
Pour autant, la révolution n'est peut-être pas aussi drastique qu'on pourrait l'imaginer chez Eidos. Alors que certains joueurs (attachés à la solide dimension narrative que permet le jeu solo) s'inquiètent de ce changement d'approche, David Anfossi (à la tête du studio) précise sur les réseaux sociaux qu'Eidos-Montréal « ne renonce pas aux jeux solos narratifs » et que c'est ce que le studio apprécie de faire. On restera quoi qu'il en soit vigilant aux prochaines annonces de jeux (en ligne et multijoueurs, donc, mais aussi AAA et destinés à être distribués sur consoles connectées et Steam) du développeur canadien.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Eidos Montréal ?

0 aime, 0 pas.