Chronique e-sportive (14) : une semaine de Dota en Chine

Le récapitulatif de l'actualité compétitive de la semaine : les tournois en cours, les équipes... et pour finir, un focus sur Natus Vincere.

Les Perfect World Masters

La semaine courante se place sous le signe du nouveau Minor, disputé à Shanghai. Avec dix équipes et un format long (deux jours de poules puis un arbre à double élimination), les Perfect World Masters prennent plus de temps que les tournois précédents - seul le prix de 300 000 $ indique qu'il ne s'agit bel et bien que d'un Minor.

Le tournoi a démarré hier avec les phases de poules et les matchs du deuxième jour sont en cours en ce moment même. Au terme de cette journée, qui devrait se conclure en milieu d'après-midi (heure européenne), deux équipes seront éliminées tandis que les autres se retrouveront placées dans les quarts de finale (premier tour du Winner Bracket). Le déroulé sera ensuite très classique : matchs en Bo3, sauf le premier tour du Lower Bracket (Bo1) et la finale (Bo5).

Les équipes qui dominent le classement actuel pour TI8, Team Liquid et Virtus Pro, ne sont pas présentes à Shanghai et se réservent pour la DreamLeague prochaine. On retrouve cependant du beau monde : outre Team Secret (qui a dû remplacer son mid MidOne, pris par une urgence personnelle, par le joueur chinois Cty) et Mineski, l'ensemble du top chinois est dans le coup - Newbee, LFY, LGD et Vici Gaming. Rappelons que Perfect World est l'entreprise qui distribue Dota 2 en Chine.

Plusieurs équipes font figure d'outsiders dans cette compétition, à commencer par les Polonais de Team Kinguin présentés la semaine passée dans ces colonnes. Placée dans un groupe compliqué, l'équipe polonaise s'en sort pour l'instant très bien avec trois matchs nuls arrachés à Newbee, Mineski et LGD ; elle pourrait donc parfaitement accéder aux Playoffs. Dans le groupe A, en revanche, Vega Squadron et SG e-sports se battront probablement pour la dernière place dans le dernier match du jour.

Quatre équipes ont assuré les quarts de finale à ce stade : LFY, Vici Gaming et Complexity Gaming dans le groupe A, Newbee dans le groupe B. Le groupe B est nettement plus indécis en raison de la présence quasi exclusive de matchs nuls, beaucoup moins courants que dans le groupe A. Il y aura un jour de repos pour les équipes avant le début des Playoffs.

 

Informations diverses

Un autre tournoi, nettement moins important, est joué en Chine en ce moment : le China Top 2017. Quatre équipes ont été invitées : deux de Chine, Invictus Gaming et VGJ.Thunder, une d'Amérique du Nord, Digital Chaos et une des Philippines, TnC Pro Team. Le format est un simple arbre à double élimination.

La semaine écoulée a permis de boucler de nombreux Qualifiers pour des tournois importants. La MDL Macau a ainsi trouvé tous ses qualifiés et seuls les deux équipes invitées n'ont pas encore été annoncées. TnC Pro Team (SEA), VGJ.Storm (NA) et OG (Europe) ont donc rejoint Infamous (SA, Na`Vi (CIS) et LFY (Chine). Le tournoi débute dans un peu plus de deux semaines.

Pour la DreamLeague, le deuxième Major de la saison joué à partir du premier décembre, les dernières places ont été attribuées dans la semaine. En Asie du Sud-Est, TnC Pro Team a vaincu Mineski qui semble perdre ces derniers temps la première place dans sa région. Pour l'Europe, le round Robin a désigné les quatre qualifiés. On y trouve sans surprise Team Secret, Team Liquid et Virtus Pro (qui a eu quelques difficultés cependant), tandis que Na`Vi récupère l'autre ticket. En revanche OG échoue à un point derrière VP, nouvelle déconvenue dans une saison qui ne leur réussit guère.

Il y a eu également quelques mouvements dans des équipes. L'ancien carry de Team Empire, Chappie, remplacé il y a trois semaines par Silent, a rejoint Clutch Gamers, une équipe... philippine ! Il y prend la place du Canadien Jeyo, qui est passé en offlane (tandis que l'offlaner Bokerino a quitté Clutch). Le temps n'est pas favorable aux carrys CIS : Iceberg a quitté la Team Spirit il y a deux jours.

 

Le focus de la semaine : Natus Vincere

Quel nom résonne aux oreilles du fan Dota 2 de la première heure davantage que celui de Na`Vi ? Vainqueur de la première édition de The International, finaliste les deux années suivantes et victorieuse dans d'innombrables compétitions, l'équipe ukrainienne a clairement marqué l'histoire du jeu.

Mais la roue a tourné et la team de la grande époque s'est délitée. La version 2013-2014, qui a tenu près de deux ans et qui a offert contre Alliance à TI3 l'une des plus épiques finales jouées dans un tournoi Dota 2, s'est séparée douloureusement après un TI4 juste moyen, qui venait après un printemps lui-même médiocre. A partir d'avril 2014, quelque chose s'est cassé. Les podiums se sont espacés et il faut attendre juillet 2016 (!) pour que Na`Vi remporte à nouveau un tournoi majeur, en l'occurrence la saison 2 du StarLadder i-League.

Equipe Na`Vi (roster actuel)

Na`Vi, équipe 2013-2014

Les années écoulées depuis la fin de The International 2014 ont vu les espoirs des fans déçus encore et toujours. Na`Vi est entrée à partir de là dans une recherche incessante de joueurs permettant de relancer la machine. Au printemps 2015, alors que l'organisation a réorganisé l'équipe sous la houlette de ArtStyle et recruté SoNNeikO qui s'impose immédiatement comme un grand espoir de la zone CIS, les résultats connaissent une embellie et Na`Vi se qualifié pour TI5 : immédiatement, les supporters s'enflamment, "Na`Vi is back !". Un top 16 vient briser le rêve.

Cet échec a entraîné le départ de l'un des joueurs les plus emblématiques de l'équipe, XBOCT, en même temps que Funn1k et ArtStyle. Dendi est resté, seul vétéran de la grande époque, à partir d'octobre 2015 (même si ArtStyle est revenu rapidement pour un an supplémentaire). La saison 2015-2016 a ressemblé étrangement à la précédente : changements de joueurs, mauvais résultats, renouveau vers le printemps, "Na`Vi is back" (devenu déjà un véritable running gag) et top 16 à TI6. Décidément...

Na`Vi avant TI6. A gauche, GeneRaL ; à droite, Dendi et SoNNeikO. Les trois restent chez Na`Vi aujourd'hui.

L'année d'après a été plus rude encore : Na`Vi n'a pas réussi à accéder à un Major ni à The International, même si aux alentours du mois d'avril 2017 la fanbase a voulu y croire à l'occasion d'un énième retour de SoNNeikO. Mais la tentative de mixer les scènes européennes a tourné en eau de boudin et l'on retient surtout de cette équipe les builds atypiques et ratés de Pajkatt...

Après TI7, Natus Vincere s'est recentrée sur la scène CIS, dotée de Qualifiers séparés. L'inamovible Dendi s'y trouve, avec SoNNeikO toujours - mais comme capitaine désormais. En offlane se trouve GeneRaL, discret mais présent sans discontinuité depuis février 2016. Voilà le trio de base autour de laquelle s'organise Na`Vi depuis deux ans. Pour compléter, RodjER a été débauché chez Team Empire (il s'y est montré très convaincant sur la fin de la dernière saison). Enfin, comme carry, Natus Vincere est allé chercher Crystallise, un jeune joueur qui n'a que très peu d'expérience compétitive. Mentionnons également le retour de XBOCT dans le giron de l'organisation, comme coach cette fois.

Le retour, enfin, de Na`Vi ? Force est de constater que les premiers mois de la saison ont été encourageants. L'équipe ukrainienne s'est imposée sur la scène CIS dans deux Qualifiers en septembre et n'a pas été ridicule dans les autres. Na`Vi a même paru pouvoir prétendre à la première place de sa région pendant les premières semaines. Par contre, dans les LANs d'octobre, les résultats ont été très décevants.

En novembre, l'équipe semble reprendre du poil de la bête avec une qualification pour la DreamLeague (un Major !) et pour la MDL Macau la semaine suivante. Mais VP semble toujours loin devant : outre de nombreux points pour TI8, l'équipe russe a clairement dit Niet à Na`Vi lundi dernier dans les qualifications pour le Dota Summit 8 (3-1 pour VP en finale). Numéro 2 sur la scène CIS, Na`Vi aura-t-elle les moyens de ses ambitions ?

 

Le classement pour TI8 n'a pas non plus évolué cette semaine : mise à jour lundi prochain !


Cette actualité provient de notre univers Dota 2.

Réactions (205)


Que pensez-vous de Dota 2 ?

74 aiment, 19 pas.
Note moyenne : (95 évaluations | 4 critiques)
6,3 / 10 - Assez bien

210 joliens y jouent, 287 y ont joué.