Les joueurs chinois invités à rejoindre les serveurs internationaux de SMITE

Dès le 18 janvier prochain, les serveurs chinois de Smite seront fusionnés avec les serveurs internationaux du MOBA. De quoi annoncer prochainement un afflux de joueurs (chinois) dans les matchs du jeu d'arène du studio Hi-Rez.

Si le marché des MOBA est évidemment très encombré, le studio Hi-Rez a néanmoins réussi à y trouver sa (petite) place avec Smite, dans l'ombre des principaux géants du secteur, League of Legends ou Dota 2. Fort de ce succès populaire, en 2013, Hi-Rez nouait ainsi un partenariat avec le géant Tencent, en vue de l'exploitation de SMITE en Chine.
Aujourd'hui, le studio ne communique plus sur les chiffres de fréquentation de SMITE, mais Tencent annonce la « fusion » des serveurs chinois avec les serveurs internationaux du MOBA, à compter du 18 janvier prochain. Plus concrètement, il n'est d'ores et déjà plus possible de créer des personnages sur les serveurs chinois et les joueurs locaux ont donc quelques semaines (jusqu'au 18 janvier) pour migrer leur compte vers les serveurs internationaux de SMITE afin d'y retrouver leurs héros, classement et autres réalisations.

Les joueurs chinois invités à rejoindre les serveurs internationaux de SMITE

Ni Hi-Rez, ni Tencent ne détaillent les raisons de cette évolution -- faut-il y voir un manque de joueurs en Chine pour justifier des serveurs spécifiques ? Un manque de joueurs en Occident encourageant le duo à regrouper tous les joueurs restant sur les mêmes serveurs ? Une volonté de simplement réunir une vaste communauté mondiale ? On l'ignore, mais sur un plan ludique, on retiendra quoi qu'il en soit que les joueurs du monde entier devront prochainement compter avec des adversaires chinois sur « des serveurs réellement internationaux » dont on imagine qu'ils devraient être plus densément peuplés dès janvier prochain.
Et au-delà de la densité de population in-game, on note aussi l'évolution politique : longtemps, les joueurs chinois ont bénéficié de leur propre serveur, notamment parce que la loi chinoise l'imposait (des serveurs chinois, exploités par des sociétés chinoises, par définition régies par la législation chinoise et notamment ses lois sur la censure). On constate dorénavant une certaine ouverture en matière de jeux en ligne -- certaines consoles connectées, plateformes de jeux en ligne voire jeux en ligne internationaux sont maintenant ouvertement accessibles en Chine (comme Dota 2 via Steam), et manifestement, de vrais serveurs internationaux commencent à être envisagés de plus en plus régulièrement. Politiquement, c'est sans doute significatif et on sera curieux de découvrir comment Paladins, l'autre titre du studio Hi-Rez également exploité par Tencent en Chine, sera exploité dans l'ex-empire du milieu.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Smite ?

55 aiment, 13 pas.
Note moyenne : (68 évaluations | 6 critiques)
6,8 / 10 - Bien

105 joliens y jouent, 158 y ont joué.