The Black Death assouplit son système de professions

The Black Death poursuit la refonte de ses principales fonctionnalités et assouplit son système de professions. Dorénavant, les personnages seront libres de combiner les huit professions et 117 compétences du jeu.

En avril de l'année dernière, le studio indépendant Small Impact Games donnait le coup d'envoi de l'accès anticipé de The Black Death -- jeu en ligne de survie atypique, plongeant le joueur au coeur d'une Europe médiévale ravagée par la peste noire. Le joueur devra survivre à cet environnement austère et peu accueillant, que ce soit grâce au maniement des armes (pour ceux susceptibles de devenir Chevalier), mais surtout grâce à des capacités sociales ou d'artisans -- en optant pour une carrière de chasseur ou de fermier, le moine ou même de mendiant...
Si le jeu affiche des fonctionnalités originales, force est de reconnaitre que sa réalisation technique un brin aléatoire a fait fuir bon nombre de joueurs. Pour tenter de repeupler les serveurs de jeu, le développeur s'attèle néanmoins depuis quelques mois à refondre quelques-unes des principales fonctionnalités du jeu et s'intéresse actuellement à son système de professions.

The Black Death assouplit son système de professions

Dorénavant, le développeur opte pour un mécanisme plus souple. Les joueurs n'auront plus à choisir une « classe » précise et se contenteront, à la création du personnage, de définir son apparence physique (purement cosmétique).
Le joueur débutera alors son aventure en tant que « docteur », avec donc quelques capacités de base lui permettant de (se) guérir (de) la maladie. Au gré de sa progression, il pourra ensuite débloquer librement une ou plusieurs des huit professions disponibles -- artisan, forgeron, militaire, bandit, docteur (automatiquement débloqué), paysan, chasseur ou cuisinier. Et pour débloquer une profession, il suffira d'entrainer les compétences liées à la classe, parmi les 117 disponibles. Selon ses choix, le jouer pourra donc incarner un moine chasseur ou un docteur bandit, par exemple... La progression est donc totalement libre, permettant tant de se spécialiser, tantôt de se diversifier en fonction des choix du joueur. Au gré de sa progression, on pourra par ailleurs débloquer des « titres » révélateurs de nos talents (par exemple, un titre de « maître paysan » pour celui ayant débloqué l'ensemble des compétences de paysans). De quoi afficher ses capacités aux yeux des autres joueurs, afin d'encourager les interactions -- notamment parce qu'on recherche généralement autant d'autres joueurs que des compétences utiles et complémentaires aux siennes.
Selon le développeur, les curieux pourront juger ces nouveautés sur pièce dès ce jeudi 19 octobre, date à laquelle la mise à jour devrait être déployée sur les serveurs de The Black Death.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Black Death ?

16 aiment, 7 pas.
Note moyenne : (25 évaluations | 0 critique)
5,9 / 10 - Assez bien

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.