Chronique e-sportive (1) : le mercato 2017 a commencé

La saison 2017-2018 s'est ouverte après la victoire de Team Liquid à TI7. Les chroniques hebdomadaires reprennent donc pour faire le point sur l'actualité compétitive.

La saison à venir

Quelques temps avant The International 2017, Valve avait annoncé une grande modification de son système de compétitions, valable pour la saison qui s'ouvre. Il n'y aura en effet plus de Majors Valve, ces grands tournois dotés de trois millions d'euros et organisés sous l'égide de la firme de Seattle. Ces tournois qui existaient depuis deux ans (avec cinq éditions en tout) rythmaient la saison compétitive mais avaient tendance à prendre trop d'importance par rapport à ceux des organisateurs tiers, qui peinaient notamment à attirer les équipes du haut du panier.

Avec le nouveau système, Valve ne gèrera plus de tournoi en dehors de The International. Par contre, l'éditeur de Dota 2 co-financera deux types de compétitions, appelés "Minors" et "Majors" (attention à ne pas se laisser abuser par le vocabulaire : les Majors de nouveau type n'auront pas grand chose à voir avec les Majors de ces deux dernières années).

Les Minors seront les tournois dotés d'au moins 150 000 $, auxquels Valve apportera 150 000 $ supplémentaires. Les Majors auront pour leur part une dotation de base de 500 000 $ au moins, Valve rajoutant 500 000 $. Ces tournois doivent par ailleurs proposer des qualifications dans chacune des six régions identifiées par Valve, ainsi que des finales en LAN.

Valve promettait un calendrier rapidement fixé. Celui-ci avait été diffusé dès le début du mois. Ainsi, on sait depuis trois semaines qu'il y aura onze tournois "Minors" et onze tournois "Majors" d'ici TI8. Cela fait environ 15 millions de dollars pour le circuit principal, sachant que Valve se basera sur les résultats dans ces vingt-deux tournois pour lancer ses invitations à The International.

Bien entendu, le risque d'engorgement est réel : entre les phases qualificatives, les LANs des Minors et les LANs des Majors (qui s'étaleront sur quatre à sept jours, en général), il y aura des matchs constamment. Il faudra donc trouver un moyen pour les différents tournois de se distinguer pour attirer les équipes, les sponsors et le public, dans un système très concurrentiel.

Il ne s'agit pas ici de faire une liste (fastidieuse) de tous les Minors et Majors de la saison, simplement d'évoquer quelques traits marquants :

  • d'ici à la fin de l'année 2017, il y aura cinq Minors et deux Majors (avec des tournois assurés en Europe, en Chine et aux USA).
  • les deux Majors en question seront organisés par l'ESL (fin octobre) et par la DreamHack (mi-décembre).
  • plus la saison approchera de la fin, plus les Majors tendront à remplacer les Minors : d'avril à juin, il y aura cinq Majors pour seulement deux Minors, dont trois Majors quasiment enchaînés à partir de fin mai (MarsTV, ESL One et PGL). Il sera impossible pour les équipes de participer à tous les Majors à ce moment-là.

Les premières LANs sont prévues pour le mois d'octobre : Minor StarLadder du 11 au 15, Minor PGL du 19 au 22, Major ESL One à Hambourg du 26 au 29.

 

Transferts et départs

Comme après chaque International, le milieu compétitif est en effervescence pour préparer les nouvelles line-ups du début de la saison. A ce stade, les mouvements effectifs sont encore peu nombreux et l'essentiel de ce que l'on entend reste au stade de la rumeur (plus ou moins plausible).

Evoquons dans un premier temps les équipes qui ne changeront pas et qui l'ont déjà annoncé : c'est le cas de la squad russe Virtus Pro (top 6 TI7), des Philippins de TnC (top 12 TI7) - qui se sont séparés de leur coach toutefois - et des Grecs de mousesports. A côté, certaines équipes ont disparu corps et biens, Planet Odd et Cloud 9. C'était déjà le cas de la Team Faceless, dissoute début juillet.

La plupart des teams sont cependant dans un entre-deux : sans disparaître, elles procèdent à quelques changements. Dans les mouvements sûrs les plus importants, on peut relever le départ du mid d'OG, Ana, qui prend manifestement une année sabbatique. Chez Team Secret, MP et KheZu ont été éjectés. Timado, joueur mid d'Infamous, ne fait plus partie de l'équipe avec laquelle il a disputé TI7.

Dans l'ensemble, la plupart des annonces effectuées pour le moment concernent des équipes des zones Europe et Asie du Sud-Est. Elles sont en général relatives à des départs plutôt qu'à des arrivées, même si l'on connaît déjà quelques nouvelles line-ups en Asie :

  • Mineski s'apparente largement à une team all stars SEA : NaNa, Mushi (capitaine), iceiceice, Jabz et ninjaboogie
  • WarriorsGaming.Unity fait en revanche appel à des joueurs venant de scènes diverses : Meracle, Feero, Velo, sQreen (capitaine), Flysolo
  • New Beginning est une nouvelle équipe malaisienne : kYxY, YamateH, nj, Net, ling

En Occident, Resolut1on sera sans doute l'un des joueurs les plus recherchés.

En dehors de ce que l'on sait, il y a évidemment, comme chaque année, une multitude de rumeurs, parmi lesquelles il est difficile de discerner le bon grain de l'ivraie. Contentons-nous ici d'évoquer les plus prégnantes : un retour de Fear voire même de ppd serait à envisager, peut-être chez EG pour le premier. Une deuxième équipe liée à Evil Geniuses dirigée par ppd pourrait être montée. EternalEnvy et MoonMeander pourraient passer chez Digital Chaos. Enfin Resolut1on irait selon certains chez OG remplacer Ana, pour d'autres chez Secret à la place de MP.

Il est évident que ce mercato est loin d'être achevé. On relèvera d'ailleurs que les changements en Chine n'ont pas officiellement débuté et que peu d'échos nous en parviennent.


Cette actualité provient de notre univers Dota 2.

Réactions (10)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Dota 2 ?

73 aiment, 19 pas.
Note moyenne : (94 évaluations | 4 critiques)
6,2 / 10 - Assez bien

209 joliens y jouent, 285 y ont joué.