John Smedley recrute pour son prochain projet

En février dernier, John Smedley prenait la tête d'Amazon Game Studios San Diego. Il y recrute l'équipe de développement de son prochain projet, un jeu en ligne laissant la part belle aux combats dans un monde évolutif et destructible, régi par des IA.

On se souvient qu'en février dernier, Amazon Game Studios annonçait le recrutement de John Smedley, figure emblématique de l'industrie du MMO de ces vingt dernières années, et lui confiait la direction d'un nouveau bureau, Amazon Game Studios San Diego.
On ignore ce sur quoi il a vocation à travailler, mais au sein de ce bureau, John Smedley réunissait plusieurs de ses anciens collaborateurs, ayant fait leurs armes chez feu Sony Online ou au sein de son précédent studio, Pixelmage Games. Une équipe qui n'est néanmoins manifestement pas suffisante au regard des projets du studio puisque AGS San Diego lance aujourd'hui une campagne de recrutements et comme souvent, la tonalité de ces offres d'emplois livre quelques indices sur les ambitions du développeur.

John Smedley recrute pour son prochain projet

On retient notamment de ces offres d'emplois qu'AGS San Diego recrute des ingénieurs réseaux qui devront notamment « concevoir et distribuer des environnements multijoueurs adaptables » (au nombre de joueurs présents en ligne), mais aussi un spécialiste des « systèmes de combat en temps réel et à la troisième personne pour des jeux multijoueurs de pointe » ou encore des world designers qui pourront concevoir des mondes évolutifs, basés sur « des systèmes de déformation de terrains en temps réel, reposant sur des simulations physiques » et des « systèmes de destructions d'objets en temps réel ». Ils devront tout autant concevoir des intelligences artificielles capables de gérer des collisions dans ce monde ainsi que des stratégies dynamiques. Et ces recrues devront tantôt pouvoir revendiquer une solide expérience du développement de jeux en ligne PC que sur consoles de dernière génération.
Si l'on attendra évidemment des annonces concrètes, on note néanmoins d'ores et déjà que plusieurs de ces composantes étaient présentes dans le cahier des charges initial d'EverQuest Next (un monde évolutif et destructible, peuplé de créatures animés par une IA cohérente). On se souvient aussi que lors de son recrutement, John Smedley considérait les « semi-MMO » (sur le modèle de Destiny, notamment) comme les nouvelles références du genre. De quoi imaginer qu'Amazon Game Studios San Diego s'attèle au développement d'un titre similaire (plongeant les joueurs dans un vaste monde évolutif, mais pour de petits groupes de joueurs et reposant sur un gameplay laissant la part belle aux combats) ?

Réactions (36)


  • En chargement...