Chronique e-sportive (36) : dansons la ronde suisse en Ukraine

Le résumé de l'actualité compétitive de la semaine fait le point sur le Major de Kiev et sur la poursuite du shuffle imprévu en cette fin de saison.

L'avancée du Major

Pour la première fois, Valve a joué sa phase préliminaire aux Playoffs en ronde suisse : jusque-là, les Majors passaient par des poules en format GSL, tandis que les Internationaux optaient pour un round Robin (à huit ou à seize selon les cas). La ronde suisse présente des avantages par rapport à ces deux solutions. Elle permet de conserver un format court (deux jours) adapté au rythme des Majors - surtout pour cette saison, où les Playoffs sont joués sans Lower Bracket. Elle permet également d'éviter les soucis d'équilibrage des groupes, qui pouvaient se faire sentir dans des poules de quatre.

La ronde suisse adoptée a été jouée en quatre tours, en sachant que les équipes qui ont gagné ou perdu entièrement les trois premiers matchs n'ont pas joué le quatrième round. Le principe de cette ronde suisse était de placer les équipes dans l'arbre des Playoffs, qui débuteront jeudi matin. Cet arbre est à élimination directe, comme lors du Major de Boston, avec des matchs en Bo3 (sauf pour la finale, en Bo5).

De manière surprenante, les équipes qui ont dominé la ronde suisse n'étaient clairement pas les plus attendues : Secret et Virtus Pro ont toutes deux traversé un trou d'air (plus durable pour la première), et pourtant ces deux équipes ont fini sur un 3-0 de bon aloi. OG et Invictus Gaming, considérés souvent comme les favoris de la compétition après leur finale au DAC, ont fini juste derrière. Dans l'ensemble, les équipes chinoises n'ont pas été très convaincantes sur cette première phase ; les résultats des équipes des autres régions sont plus mitigés.

Classement Equipe Score
1 Secret (Europe) 3-0
2 Virtus Pro (Russie) 3-0
3 Invictus Gaming (Chine) 3-1
4 TnC (Philippines) 3-1
5 OG (Europe) 3-1
6 Liquid (Europe) 2-2
7 Thunderbirds (Etats-Unis) 2-2
8 Digital Chaos (Etats-Unis) 2-2
9 EG (Etats-Unis) 2-2
9 VG.J (Chine) 2-2
11 NewBee (Chine) 2-2
12 Team Random (Chine) 1-3
13 Team Faceless (Singapour) 1-3
13 mousesports (Grèce) 1-3
15 iG Vitality (Chine) 0-3
16 SG e-sports (Brésil) 0-3


Les matchs reprennent jeudi en début de matinée. Le tournoi se terminera dimanche, et les journées devraient durer jusqu'en fin d'après-midi / début de soirée. Les premiers jours de ronde suisse ont été un peu plus longs en raison du décalage de certains matchs (les tours ont été scindés en deux pour des raisons d'exposition) et du format, qui oblige à attendre la fin de tous les matchs du tour pour prévoir le suivant.

Comme pour les premiers jours, la suite du tournoi peut être suivie sur les streams officiels (en anglais, en russe, en chinois...) ou, sur la FroggedTV, en français.

Des nouvelles d'équipes

Après Team Onyx et Digital Chaos qui ont changé leur nom la semaine dernière (pour devenir respectivement Digital Chaos et Thnderbirds), cela a été au tour de Wings Gaming de muter pour devenir la Team Random. Manifestement l'organisation Wings a fait des choix excessivement mauvais après The International 2016 en investissant à perte de grosses sommes dans une équipe LoL. Les joueurs, vainqueurs de TI6, ne sont donc plus liés à cette structure.

Parmi les équipes qui ont échoué à se qualifier pour les grosses compétitions du printemps, les changements se poursuivent. B)ears, qui n'a pourtant raté que de peu les qualifications pour le DAC ou pour le Major de Kiev, s'est carrément dissoute. Le devenir des joueurs de la line-up (dont des joueurs de premiers plan comme FATA- ou Forev) n'est pas encore connu.

Chez Natus Vincere, on n'en finit pas d'essayer de retrouver une composition qui fonctionne. Depuis un TI6 qui a mal tourné après plusieurs mois fastes, l'équipe ukrainienne change et rechange sa composition : seul Dendi est demeuré un repère fixe. SoNNeikO, qui avait quitté Na`Vi en novembre, revient prendre la place de rmN- après avoir passé quelques temps chez Vega Squadron.

Complexity Gaming se sépare de deux membres, monkeys-forever et 747, soit l'offlaner et le mid. La structure a annoncé qu'elle ne se précipiterait pas pour choisir leurs remplaçants, puisqu'il s'agit de se préparer pour TI7. Enfin, chez les Ninjas in Pyjamas, syndereN est remplacé par un nouveau venu suédois, iNsania, qui évolue depuis un an au sein de petites équipes européennes.


Cette actualité provient de notre univers Dota 2.

Réactions (107)


Que pensez-vous de Dota 2 ?

73 aiment, 19 pas.
Note moyenne : (94 évaluations | 4 critiques)
6,0 / 10 - Assez bien

208 joliens y jouent, 284 y ont joué.