Funcom fait ses comptes et envisage (positivement) l'avenir

Funcom présente ses comptes du quatrième trimestre 2016 (antérieur au lancement de Conan Exiles), marqués par une réduction de ses pertes et de sa dette. Le studio envisage surtout l'avenir positivement, satisfait de sa nouvelle stratégie.

Comme nombre de studios depuis quelques semaines, Funcom vient de publier ses comptes du quatrième trimestre 2016 -- une période de transition, marquée par les préparatifs du lancement de l'accès anticipé de Conan Exiles, lancé le 31 janvier dernier.
Le groupe norvégien annonce ainsi un chiffre d'affaires de 1,67 millions de dollars (contre 2,61 millions à la même période en 2015), accusant toujours des pertes nettes, mais réduites dues notamment aux efforts d'économies du studio initiés de longue date (à hauteur de 25% en un an). Au dernier trimestre 2016, Funcom accusait 936 000 dollars de perte contre 2,25 millions fin 2015.
Sans surprise, l'essentiel des ressources de Funcom au cours de la période considérée était généré par l'exploitation de ses MMO (principalement The Secret World, qui entend se relancer en 2017, puis Age of Conan et Anarchy Online).

Funcom fait ses comptes et envisage (positivement) l'avenir

Si la situation financière de Funcom devrait drastiquement se redresser au cours du premier trimestre 2017 du fait du lancement de Conan Exiles (nous y revenons), on retient néanmoins que fin 2016, le groupe norvégien avait réduit sa dette de moitié en un an (on se souvient que le studio vit à crédit depuis maintenant plusieurs trimestre, comme bon nombre de société, avant de renégocier ses échéances voici quelques mois auprès de ses créanciers), quand bien même le studio a dû puiser dans ses réserves financières, notamment pour finalement le développement de Conan Exiles (le studio disposait de 5,2 millions de dollars de réserve au troisième trimestre 2016 contre 3,8 millions au quatrième trimestre).
Le studio voit néanmoins positivement son avenir (notamment grâce au succès commercial de Conan Exiles) : outre les jeux actuellement en cours d'exploitation, on le sait, le studio envisage le développement de deux nouveaux titres. Un nouveau jeu inspiré de la licence Conan le Barbare confié au siège d'Oslo (le projet est néanmoins retardé du fait du succès de Conan Exiles et Funcom entend s'y consacrer pleinement) et un second projet non encore annoncé, actuellement en cours de conception dans le bureau de Caroline du Nord de Funcom, et qui devrait faire l'objet d'une attention plus particulière après la relance de The Secret World (l'été prochain, le bureau américain de Funcom accueillera par ailleurs Lawrence PoE, le producteur exécutif de Conan Exiles qui a notamment réorganisé les bureaux d'Oslo de Funcom et posé les bases de la nouvelle stratégie du studio, afin de faire de même outre-Atlantique). On retiendra par ailleurs que pour accompagner ces projets, Funcom recrute : le groupe compte 103 salariés à ce jour et le chiffre devrait atteindre « 120 à 130 salariés d'ici fin 2017 ».


  • En chargement...

Que pensez-vous de Funcom ?

41 aiment, 25 pas.
Note moyenne : (66 évaluations)
4,9 / 10 - Moyen