Wizards of the Coast renforce ses investissements dans le numérique

À l'heure où les jeux en ligne de cartes à collectionner sont légion, Wizards of the Coast n'entend pas se laisser distancer. À la fois pour étoffer Magic the Gathering Online et renforcer ses licences, le groupe investit dans le numérique.

Si le coeur de métier de Wizards of the Coast repose sur l'édition de jeux de rôle et de jeux de cartes, le groupe lorgne évidemment de longue date aussi sur le jeu en ligne -- ses licences (à commencer par Donjons et Dragons) ont été abondamment déclinées dans moult formats numériques et Magic the Gathering Online complété de sa cohorte d'extensions en sont une illustration supplémentaire.
Pour autant, sous l'impulsion du président Chris Cocks, le groupe entend « augmenter ses investissements auprès de [ses] équipes en charge du numérique » pour « réaliser l'énorme potentiel de son catalogue ».

Wizards of the Coast renforce ses investissements dans le numérique

Que faut-il comprendre plus concrètement ? D'abord que Wizards of the Coast annonce la création de Digital Games Studio, un nouveau studio de développement à qui est confié le développement numérique de la licence Magic (afin d'en « réimaginer » la version numérique). Le président ne livre aucun détail quant aux produits à venir, mais précise néanmoins que le studio est confié à Jeffrey Steefel, que les joueurs de MMO ont connu il y a quelques années en tant que producteur exécutif de The Lord of the Rings Online chez Turbine. Il devra notamment diriger une équipe dont les membres ont fait leurs armes, nous dit-on, chez Cryptic, Bioware, Valve ou encore Dire Wolf Digital.
Deuxième pan de la stratégie numérique de Chris Cocks : « exporter les personnages et les mondes » de WotC dans d'autres jeux. En d'autres termes, octroyer davantage de licences à des développeurs tiers pour « incarner un Planeswalker dans un MMO ou partir en quête d'un trésor avec vos amis dans un jeu Donjons et Dragons en réalité augmentée ». Là encore, le projet est confié à une équipe d'édition dédiée, confiée cette fois à David Schwartz fort de ses 25 ans d'expérience dans l'industrie du jeu.
Enfin, le groupe entend améliorer son offre actuelle de jeu en ligne, à la fois à destination du petit groupe d'amis qui souhaitent lancer une partie le temps d'une soirée que dans le cadre de grands événements compétitifs d'envergure (on imagine déjà des ligues et des tournois retransmis sur Twitch).

Si l'on attendra de découvrir des projets concrets sur pièces dans les mois et années à venir, on comprend qu'à l'heure où les jeux en ligne de cartes à collectionner sont légion, Wizards of the Coast n'entend pas se laisser distancer par la concurrence (emmenée par HearthStone, Hex ou Elder Scrolls Legends, entre autres) et capitaliser sur son ancienneté et le poids de ses licences pour s'imposer.

Réactions (18)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Wizards of the Coast, Inc. ?

3 aiment, 2 pas.
Note moyenne : (5 évaluations)
5,4 / 10 - Moyen