Square-Enix pondère le succès de Dragon Quest et Final Fantasy

Les deux séries de RPG phares ne Square-Enix ne rencontrent pas le même succès au Japon ou en Occident.

Le succès de séries de jeux vidéo dépend de bon nombre de facteurs, comme l'a appris l'éditeur japonais Square-Enix au fil des ans. Ainsi, ses deux franchises de RPG phares ne se comportent pas de la même manière qu'elles soient vendues dans leur Japon natal, ou bien aux Etats-Unis ou en Europe. Ainsi, au Japon, Dragon Quest règne en maître, mais à l'ouest c'est l'inverse: Final Fantasy est bien plus important.

Interrogé sur cet état des choses par nos confrères anglais de Edge, le producteur exécutif de Dragon Quest Yu Miyake a indiqué qu'il s'agissait d'un grand sujet de réflexion chez Square-Enix, et a avancé plusieurs pistes. D'une part, indique-t-il, la nostalgie sur les deux séries n'a pas la même origine. Ainsi, la montée en puissance de Dragon Quest date de l'époque de la NES, tandis que celle de Final Fantasy est plus récente avec l'énorme succès de Final Fantasy VII sur Playstation.

Miyake admet également qu'avant Dragon Quest VIII, peu d'efforts étaient faits par Square-Enix dans la qualité de la localisation du jeu en dehors du Japon. On se souvient même que cette série est initialement apparue sous le nom "Dragon Warrior" aux Etats-Unis.

Enfin, il indique que si le style graphique très manga de Dragon Quest, dirigé par le célèbre Akira Toriyama (père de Dragon Ball mais travaillant sur de nombreuses séries de jeux telles que Dragon Quest, Chrono Trigger, et Blue Dragon) est garant de son succès au Japon et dans certains autres pays (tels que la France), mais n'a pas autant de succès du côté des joueurs américains qui préfèrent le style plus "réaliste" des Final Fantasy récents.

Square-Enix pondère le succès de Dragon Quest et Final Fantasy

Afin de remédier à cela, Miyake indique que Square-Enix a mis en place une véritable stratégie de marque, utilisant notamment les versions remasterisées telles que Dragon Quest VIII sur Nintendo 3DS ou iOS, ou bien les spin-off Dragon Quest Builders et Dragon Quest Heroes, afin de préparer en occident la voie pour l'arrivée de Dragon Quest XI, prévu en 2017 sur Playstation 4, Nintendo 3DS et Switch.

Dernier élément de réflexion qui n'est pas mentionné par Miyake: la série Dragon Quest n'est jamais sortie sur aucune console Xbox qui est toujours une plateforme de choix, particulièrement aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Longtemps exclusive aux consoles Nintendo et Sony, la franchise Final Fantasy s'est de son côté étendue à la Xbox avec Final Fantasy XI pour les versions online, et à partir de Final Fantasy XIII pour les versions solo.

Comme on l'a vu récemment, il est de plus en plus important pour les développeurs japonais de s'ouvrir à l'occident aux vues du déclin de ventes de consoles de salon au Japon.

Source : http://nintendoeverything.com/square-enix-on-why-dragon-quest-hasnt-been-as-popular-as-final-fantasy-in-the-west-keeping-the-series-fresh/

Réactions (15)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Square Enix ?

36 aiment, 8 pas.
Note moyenne : (44 évaluations)
6,9 / 10 - Bien