DayDream sera lancé en novembre pour 79 dollars

Esquissé en mai dernier, le DayDream, le casque 3D de Google, mise sur le confort et sera officiellement commercialisé à partir de novembre pour 79 dollars (sans le smartphone avec lequel il doit être associé).

En mai dernier dans le cadre de la Google I/O, Google dévoilait DayDream View, son casque 3D mobile devant prendre la suite du Cardboard (son casque 3D en carton, à fabriquer soi-même et couplé à un appareil mobile). Comme son prédécesseur, Daydream n'est pas autonome et fonctionne conjointement avec un smartphone mais contrairement au Cardboard bricolé par l'utilisateur, le Daydream se veut plus confortable d'utilisation grâce à son design en microfibres, allégeant l'appareil, et à une technologie assurant une latence réduite et un tracking fidèle des mouvements de l'utilisateur. C'est ce que revendiquait hier Clay Bavor, vice-président en charge de la réalité virtuelle chez Google, dans le cadre de la conférence Made By Google organisée à San Francisco.

DayDream sera lancé en novembre pour 79 dollars

Au-delà des ambitions techniques affichées, on retient aussi de l'intervention de Clay Bavor que DayDream sera officiellement commercialisé dès novembre prochain, au prix de 79 dollars -- c'est-à-dire 20 dollars moins cher que le Gear VR de Samsung qui fonctionne aussi avec un smartphone (ceux du constructeur coréen).
Il convient évidemment d'y ajouter le prix d'un smartphone suffisamment puissant pour la réalité virtuelle. Et Google fait bien les choses, profitant justement de sa convention pour dévoiler les Pixel Phones, sa nouvelle gamme de smartphones (devant succéder au Nexus) commercialisée à partir de 649 dollars et optimisés entre autres pour la réalité virtuelle.
Dans la foulée, Google annonce déjà une série de partenariats, avec des développeurs de jeux en VR destinés à son casque (on y reviendra) mais aussi avec des acteurs majeurs du divertissement (à commencer par Netflix, HBO et Hulu qui distribueront leurs contenus dans le « cinéma virtuel » de la plateforme de réalité virtuelle de Google), mais aussi avec des producteurs comme la Warner (et d'annoncer un partenariat autour de la licence Harry Potter à l'occasion de la sortie Des Animaux fantastiques, le préquel de David Yates qu'on attend dans les salles de cinéma le 17 novembre prochain, et qui se déclinera dans une « expérience en réalité virtuelle » permettant de jouer au apprenti sorcier en utilisant le contrôleur associé au casque comme baguette magique). De quoi trouver sa place sur le marché convoité de la réalité virtuelle ?


  • En chargement...

Que pensez-vous de DayDream ?

3 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (3 évaluations | 0 critique)
5,9 / 10 - Prometteur