« Sus aux serveurs ! » : deux tests de charge pour éprouver les serveurs de Gwent

En attendant la bêta de Gwent (dès le 25 octobre), le jeu de cartes de CD Projekt fera l'objet de deux stress tests de quelques heures, vendredi et mardi prochain. Des invitations seront distribués demain sur les réseaux sociaux.

« Sus aux serveurs ! » : deux tests de charge pour éprouver les serveurs de Gwent

En bref. On l'a noté, la bêta de Gwent, le jeu en ligne de cartes à collectionner de CD Projekt inspiré de l'univers de The Wticher doit débuter le 25 octobre prochain. Pour autant et pour préparer cette bêta, le développeur entend accueillir les joueurs sur ses serveurs dès vendredi 23 septembre prochain de 17h à 21h, puis mardi 27 septembre de 20h à minuit pour deux tests de charge visant à éprouver la stabilité des serveurs.

Comment y participer à ces deux courtes phases de test, répondant au doux sobriquet de « Sus aux serveurs » ? D'abord en s'inscrivant sur le site officiel à cette adresse dédiée, et ensuite en suivant le studio sur les réseaux sociaux à partir de demain jeudi, puisque manifestement, c'est parce ce biais que les invitations seront distribuées à heures fixes.
Les plus impatients se mobiliseront. Les autres retiendront que le développement de Gwent est suffisamment avancé pour que CD Projekt accueille des joueurs sur ses serveurs, mais pas assez pour proposer une version « représentative » du jeu puisqu'il faut s'attendre à des dysfonctionnements (c'est l'objet d'un test de charge) et ne pas espérer y trouver toutes les fonctionnalités d'un jeu de cartes (il n'est par exemple pas encore possible de créer et sauvegarder un deck de cartes ou sa progression, on devra se contenter de jouer des duels sans lendemain). Avis quoi qu'il en soit aux curieux.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Gwent ?

4 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (5 évaluations | 0 critique)
5,8 / 10 - Prometteur