Un enthousiasme modéré des joueurs pour la réalité virtuelle

La réalité virtuelle suscite-t-elle un fort engouement ? À en croire la dernière étude Ipsos sur le sujet, les joueurs se montrent surtout très circonspects : seuls 45% sont intéressés, et bien plus chez les joueurs sur consoles que sur PC. 

Oculus Rift - Oculus Touch

Dans le petit milieu de l'industrie du jeu, la réalité virtuelle semble aujourd'hui susciter un véritable enthousiasme qu'on mesure autant par l'effervescence suscitée par les précommandes des premiers casques 3D que par le nombre de développeurs investissant le secteur pour produire leurs propres titres en réalité virtuelle. 
Mais faut-il y voir un engouement uniquement dans le petit microcosme de l'industrie ? L'avenir le dira, mais si l'on en croit une étude Ipsos commandée par GamesIndustry (qui en publie les résultats), la réalité virtuelle n'intéresse encore qu'une minorité d'utilisateurs, quand bien même les joueurs sur consoles semblent relativement réceptifs à cette technologie. 

Un enthousiasme modéré des joueurs pour la réalité virtuelle

Ainsi, sur un panel de plus de 10 800 sondés (joueurs et non joueurs), seuls 35% se disent « très ou un peu intéressés » par la réalité virtuelle, quand 58% répond par la négative (pas vraiment, voire pas du tout intéressés). On comprend le résultat au regard de la jeunesse du marché, mais on sait aussi que les constructeurs de casques 3D entendent faire de la réalité virtuelle une technologie destinée au grand public, s'adressant autant aux joueurs qu'aux cinéphiles, aux professionnels et autres technophiles. 

Le résultat est plus équilibré chez les joueurs : 45% se disent globalement intéressés pour 49% qui ne l'est pas. Et la tendance s'inverse plus nettement chez les joueurs consoles : parmi les joueurs sur consoles (toutes consoles confondues), 63% des joueurs sont intéressés ; et parmi les joueurs sur consoles de dernière génération (Xbox One et PlayStation 4), le chiffre monte même à 72%. Mais a contrario et alors même que les principaux casques 3D annoncés sur le marché fonctionnent associés à un PC (l'Oculus Rift qu'on attend le 28 mars et l'HTC Vive qui sera lancé le 5 avril), les résultats auprès des joueurs PC sont particulièrement équilibrés : 51% des joueurs sur PC sont intéressés par la réalité virtuelle, contre 43% qui ne le sont pas. 
Et le résultat est d'autant plus notable que la question posée fait abstraction du prix des appareils (les casques 3D sur PC sont plus chers que le PlayStation VR de la PlayStation 4), puisque les personnes interrogées ignoraient le prix des différents appareils ou ont été invitées à s'exprimer en considérant que le prix n'est pas un facteur limitant. Le résultat pourrait néanmoins s'expliquer par la perception que les joueurs ont encore de la réalité virtuelle : une technologie originale, qu'on utilise dans une pièce de vie (plutôt son salon), complétant l'offre ludique d'une console sans pour autant encore s'imposer comme une vraie plateforme autonome. 

On imagine que les chiffres évolueront dans le temps, au fur et à mesure de la démocratisation des appareils. Mais on comprend néanmoins aussi que les développeurs devront s'atteler à démontrer la pertinence et l'intérêt de la réalité virtuelle -- la simple curiosité ne suffira manifestement pas à créer un nouveau marché. 

Réactions (120)