The Division, classé « M » pour mature

En prévision de sa sortie le 8 mars prochain, The Division fait l'objet d'une évaluation par l'ESRB (l'équipe américain du système européen PEGI). Le jeu est classé « M », déconseillé au moins de 17 ans, du fait de sa violence réaliste et de ses missions de sauvetage d'otages.

The Division, classé « M » pour mature

En bref. The Division est attendu tant sur PC que sur consoles le 8 mars prochain et d'ici là, le jeu post-apocalyptique d'Ubisoft est évalué par l'ESRB -- l'équivalent américain du système PEGI européen, qui jauge le contenu des jeux et informe le consommateur de leur caractère plus ou moins choquant. Outre-Atlantique, le jeu écope d'une classification « M », pour Mature (le jeu est déconseillé au moins de 17 ans) et l'explication de l'organisme américain justifiant la classification permet de découvrir une nouvelle facette de The Division.

[The Division] est un shooter à la troisième personne, dans lequel les joueurs endossent le rôle d'un agent dormant de La Division, une agence secrète gouvernementale conçue pour répondre aux risques de désastres majeurs. Alors que les joueurs explorent des zones urbaines après une attaque bioterroriste, ils affrontent des milices et gangs de rue dans de le cadre de combats tactiques réalistes ; les personnages utilisent majoritairement des armes à feu, des fusils d'assaut, ou encore des grenades pour tuer les ennemis. Le combat est souligné par des tirs réalistes, des cris de douleurs et d'abondantes éclaboussures de sang. Plusieurs séquences dévoilent des cadavres, ligotés ou pendus à des balustrades et les joueurs doivent secourir des otages dans plusieurs niveaux du jeu. Des cutscenes montrent ponctuellement des otages ligotés être poignardés ou abattus d'une balle dans la tête. Des mots grossiers apparaissent dans les dialogues.

Outre une violence décrite comme crue et réaliste (qu'on retrouve dans bon nombre de titres du genre), on note que The Division intègre donc manifestement aussi des missions de sauvetage d'otages et une trame narrative illustrée par des cutscenes, parallèlement aux missions coopératives d'exploration et de sécurisation des quartiers de Manhattan et Brooklyn à New York, ou encore du mode compétitif du jeu, dans la Dark Zone (la zone PvP de The Division).
Pour mémoire, après avoir fait l'objet d'une alpha sur Xbox One, The Division devrait accueillir prochainement (« début 2016 ») ses premiers joueurs dans le cadre d'une bêta, en attendant un lancement commercial le 8 mars prochain.

Réactions (82)


Que pensez-vous de The Division ?

17 aiment, 12 pas.
Note moyenne : (29 évaluations | 0 critique)
5,7 / 10 - Assez bien

26 joliens y jouent, 32 y ont joué.