Présentation de Malekai, seigneur des ombres, saint-patron des menteurs, des traitres et des espions

Le studio ArtCraft reprend ses présentations des divinités de Crowfall et s'intéresse aujourd'hui à l'infâme Malekai, dieu fort peu avenant des des menteurs, des traitres et des espions.

Présentation de Malekai, seigneur des ombres, saint-patron des menteurs, des traitres et des espions

Le monde de Crowfall est largement influencé par ses divinités, rarement très recommandables, et ayant toutes une vision très personnelle de la bienveillance à manifester (ou non) à leurs fidèles. Le studio ArtCraft reprend sa présentation des divinités de Crowfall et s'attarde aujourd'hui sur l'histoire de Malekai, le dieu fourbe, le saint-patron des menteurs, des traitres et des espions (et accessoirement, le père des Myrmidons)... Et c'est peu dire qu'il incite peu à la confiance et encourage encore moins les conversions.

Le Chuchoteur. Le Prince araignée. Le Dieu sans voix. Le Fileur du mensonge et Saint patron des menteurs, des traitres et des espions.

Nous le nommons Malekai, et il est le Seigneur des Ombres, des Rêves et des Secrets.
Il est dit que, par le passé, Malekai était un filou et malandrin -- un poète maniant des mots d'argent, prompt aux sarcasmes, aux saillis drolatiques et narquoises. Mais son père, Khronos, ne partageait manifestement pas le même sens de l'humour, de l'esprit et de la langue... et la lui trancha.

Sans voix, le dieu bouffon perdu sa gaieté. Sans langue, ses chuchotements se manifestèrent par l'entremise de pâles araignées blanches. Depuis, les mots sont ses enfants. Les messagers et les espions se précipitent dans les ombres, avides de répondre à son appel. Dans les coins sombres, ils dansent au clair de lune. Ils regardent et ils écoutent.

Rares sont ceux à être choisis par le Prince des Ombres. Il envoie ses enfants se terrer et se nicher dans les recoins de l'esprit de ce qui sommeille... Les victimes ne ressentent qu'un léger grattement, à peine perceptible, un murmure à la frontière de leur conscience : promesses, tentations, provocations ou railleries. Une frontière infinie de doute et de tentation.

Prends ce que tu veux.
La faiblesse est le seul péché.
Sans moi, tu n'es rien.

Et puis, la frontière entre folie et fanatisme se fait ténue, presque impossible à discerner. Et une fois infecté, toute résistance tombe rapidement.
Évidemment, la Sainte Mère l'Église dispose de moyens efficaces pour nettoyer toute impureté, éradiquant par le feu l'agent infectieux, hors de l'esprit de l'infecté. Peu survivent à l'opération, bien sûr, et l'on dit que ceux qui en réchappent peinent à déterminer ce qui pire, de la maladie ou de la guérison.

Y aura-t-il des fidèles pour suivre les préceptes de Malekai ?

Réactions (12)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Crowfall ?

32 aiment, 6 pas.
Note moyenne : (46 évaluations | 0 critique)
7,6 / 10 - Très prometteur