CCP lève 30 millions pour renforcer ses positions sur le marché de la réalité virtuelle

CCP Games mise sur la réalité virtuelle et manifestement encore un peu plus aujourd'hui en levant 30 millions de dollars pour concrétiser ses projets en la matière auprès du groupe de capital-risque NEA (qui intègre ainsi le directoire de CCP).

CCP lève 30 millions pour renforcer ses positions sur le marché de la réalité virtuelle

On le constate depuis déjà plusieurs mois, le studio CCP Games mise résolument sur la réalité virtuelle et mène de front plusieurs projets destinés aux plateformes VR à venir : EVE Gunjack (son shooter spatial) sera disponible dès le 20 novembre prochain sur le Gear VR de Samsung, et EVE Valkyrie sera lancé successivement sur l'Oculus Rift puis sur le PlayStation VR l'année prochaine -- et on sait que CCP travaille sur plusieurs autres prototype au sein de ses « VR Labs ».

Nouveau pas du studio islandais sur le marché de la réalité virtuelle : CCP annonce aujourd'hui par voie de communiqué avoir levé 30 millions de dollars afin de « poursuivre [se]s efforts de développeurs dans le domaine ». Une initiative portée notamment par le CEO Hilmar Pétursson, qui voit dans la réalité virtuelle une révolution du jeu vidéo « mais également le monde de la technologie et l'industrie des médias dans son ensemble ».
Et on comprend dorénavant où CCP entend trouver son second souffle (devant préparer « l'après Eve Online » et après s'être récemment débarrassé de sa succursale White Wolf).

Dogfight

Une spécialisation dans la réalité virtuelle (encore balbutiante) sera-t-elle suffisamment porteuse pour le studio ? L'avenir le dira. Mais CCP se positionne manifestement en pionnier du genre et trouve quoiqu'il en soit dans cette levée de fonds les moyens de ses ambitions -- au prix néanmoins de quelques concessions au sein de son directoire.
Les 30 millions levés le sont en effet auprès du groupe de capital-risque New Enterprise Associates (un groupe d'investissement spécialisé dans les technologies de l'information et de l'énergie, à hauteur de 13 milliards de dollars investis à travers le monde), et conditionnés à l'entrée de Harry Weller et Andrew Schoen (l'un et l'autre représentant NEA) dans le directoire de CCP. Au-delà des moyens financiers qu'ils apportent (importants et de nature à concrétiser bien des projets), reste sans doute à déterminer aussi leur influence concrète sur l'avenir (économique) du studio islandais.

Réactions (18)


  • En chargement...

Que pensez-vous de CCP ?

16 aiment, 12 pas.
Note moyenne : (30 évaluations)
4,8 / 10 - Moyen