Paradox rachète White Wolf et ses licences (World of Darkness) à CCP

En 2006, CCP s'offrait les éditions White Wolf avec l'ambition de développer le MMO de vampires World of Darkness Online. Le projet a été abandonné, mais aujourd'hui, Paradox rachète White Wolf et les créations de CCP.

Paradox rachète White Wolf et ses licences (World of Darkness) à CCP

On s'en souvient, en 2006, le studio CCP s'offrait les éditions White Wolf, bien connues des rôlistes pour être titulaires de plusieurs sombres licences que ce soit World of Darkness, Vampire: The Masquerade ou Werewolf: The Apocalypse. White Wolf devenait alors l'un des bureaux américains de l'Islandais CCP et ses licences servaient notamment à initier le développement de ce qui devait être un MMO de vampires, World of Darkness Online. On connait le destin du MMO : son développement était abandonné définitivement l'année dernière -- le projet était manifestement trop ambitieux au regard des moyens d'alors de CCP qui décidait de se recentrer sur l'univers EVE.

Rebondissement de taille aujourd'hui : le studio suédois Paradox Interactive annonce l'acquisition de « White Wolf et de ses licences », « incluant tous [les] actifs [de l'éditeur] », c'est-à-dire aussi les créations de CCP portant sur les jeux inachevés du développeur. Plus concrètement encore, Paradox dispose donc des licences Vampire The Masquerade et World of Darkness, mais aussi de la dernière mouture en cours de développement du MMO World of Darkness Online.
Faut-il en déduire une reprise du développement du MMORPG là où CCP s'était arrêté ? Pas de précision de la part de Paradox à ce stade, mais le studio précise néanmoins qu'il s'agit là du plus gros investissement de son histoire -- qui se « compte en dizaine de millions de couronnes suédoises ». On imagine donc que le studio entend rentabiliser promptement son investissement et pourquoi pas en exploitant le travail déjà réalisé par les équipes de CCP.
Et si Paradox ne détaille pas ses projets, le studio précise néanmoins par voie de communiqué compter en son sein « d'énormes fans des licences de White Wolf » et « espérer leur apporter un peu de sang frais ». Et de préciser que les licences de White Wolf sont la « deuxième plus grosse licence de jeu de rôle » après Donjons et Dragons, « ayant la particularité unique de compter autant de joueuses que de joueurs ». On se souvient que s'adresser aux joueuses étaient aussi l'ambition de CCP avec World of Darkness Online.
Si l'opération achève tout espoir de voir le développement de World of Darkness Online relancé par CCP, le projet pourrait néanmoins être ramené à la vie dans l'escarcelle de Paradox.

Réactions (39)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Paradox Interactive ?

2 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (2 évaluations)
5,6 / 10 - Assez bien