John Smedley quitte définitivement Daybreak Game et fonde un nouveau studio

Le mois dernier, on apprenait le départ (mouvementé) de John Smedley de la tête du studio Daybreak Game (ex-Sony Online) après l'avoir dirigé pendant 17 ans. Il fonde aujourd'hui une nouvelle société.

John Smedley quitte définitivement Daybreak Game et fonde un nouveau studio

On l'a noté, il y a tout juste un mois, le studio Daybreak Game confirmait que son CEO, John Smedley, entendait « prendre du champ » avec ses activités professionnelles -- sans détails sur les raisons motivant son choix, mais on se souvient que les derniers mois ont été éprouvant pour (l'ex) CEO, que ce soit professionnellement (la vente de Daybreak Game qui sortait du giron de Sony en début d'année) ou personnellement du fait des tensions qu'ils entretenaient avec certains joueurs et hackers.

Depuis lors, John Smedley se faisait discret (tenant -- presque -- sa promesse de ne plus fréquenter les réseaux sociaux), jusqu'à aujourd'hui. Sur sa page Facebook personnelle tout juste réactivée, il se présente comme le CEO d'une « nouvelle société » depuis le 13 août dernier, sans plus de précision.
Contacté notamment par GameInformer, le développeur Daybreak confirme le départ définitif de John Smedley du studio (la démission de son poste de CEO de Daybreak était actée depuis le mois dernier, mais il évoquait initialement la possibilité de conserver un rôle de consultant -- et y renonce donc manifestement aujourd'hui).

« Au nom de Daybreak, nous souhaitons le meilleur à [John Smedley] dans ses nouveaux projets. Toutes questions relatives à sa nouvelle société doivent lui être adressées directement. »

De son côté, John Smedley n'apporte aucune précision si ce n'est que des informations sur ses nouvelles activités seront dévoilées dans les semaines à venir. On ignore donc même si cette « nouvelle société » a vocation à évoluer dans l'industrie du jeu (en ligne).
On connait néanmoins le caractère très volontaire de John Smedley, peu compatible avec l'inactivité ou ses voeux de silence. Il aura donc tenu un peu moins d'un mois et on sera sans doute curieux d'abord de découvrir ce qu'il projette et ensuite de constater comment évoluera Daybreak sans son CEO historique.

Réactions (35)


  • En chargement...