L'atypique Salem est finalement lancé

Après des années de développement chaotique, Salem est finalement lancé en version commerciale. L'occasion de redécouvrir le MMO hardcore et sandbox (initié avant que le genre ne soit à la mode) laissant la part belle à l'artisanat.

L'atypique Salem est finalement lancé

On s'en souvient, dès 2011 et bien avant que ce soit une mode, Salem misait déjà sur des mécaniques de jeux « sandbox » et résolument sans concession (voire hardcore). Dans Salem, le joueur incarne un pèlerin colonisant les jeunes États-Unis et l'expérience (historique) est dangereuse : il faut survivre à un environnement plutôt hostile, concilier avec une forme de magie tantôt fascinante, tantôt effrayante (celle des fameuses sorcières de Salem ou de l'alchimie), mais aussi et surtout réussir à subvenir à ses besoins (se nourrir, notamment, en chassant ou en cultivant un lopin de terre, voire en faisant de l'élevage -- la fonctionnalité était attendue depuis plus d'un an et vient d'être intégrée au jeu avec son dernier patch en date). Et en cas d'échec, la sanction est immédiate puisque le joueur est confronté à un risque de mort permanente de son personnage.
On le comprend, Salem s'adresse à un public très spécifique mais était finalement officiellement lancé en version commerciale ce week-end, après des mois d'alpha, et de bêtas fermée puis ouverte.

Et si le gameplay de Salem en fait plutôt un MMO de niche, force est de constater aussi que le jeu n'a pas été aidé un développement chaotique. Longtemps confié au studio Seatribe avec le soutien de l'éditeur Paradox Interactive, Salem présentait certes « un vrai potentiel », mais « difficile à concrétiser » (le jeu était miné par les problèmes techniques et dysfonctionnements, en plus d'afficher des graphismes un brin austères de prime abord). En 2013, Paradox abandonnait donc le projet et Seatribe le poursuivait seul.
L'année dernière, le projet était finalement repris par le studio Mortal Moments qui proposait une refonte de Salem (le développement semble avoir repris avec davantage d'entrain, les graphismes ont été affinés) et le jeu est donc aujourd'hui officiellement lancé.
Trouvera-t-il son public ? On sait que le jeu compte une (petite) communauté très investie et très passionnée (parfois au point de défendre son jeu avec véhémence et de ne pas toujours se montrer très accueillante) mais cette sortie pourrait permettre d'attirer quelques nouveaux pèlerins sur les serveurs de jeu. Le studio Mortal Moments assure quoiqu'il en soit tout mettre en oeuvre pour assurer une exploitation durable et pérenne de Salem. Pour les curieux, le jeu peut être téléchargé depuis le site officiel, à cette adresse.

Réactions (18)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Salem ?

4 aiment, 3 pas.
Note moyenne : (7 évaluations | 0 critique)
5,2 / 10 - Moyen

7 joliens y jouent, 11 y ont joué.