CD Projekt promet deux extensions « massives » (et payantes) pour Witcher 3

The Witcher 3 est attendu le 19 mai prochain sur PC et consoles. Avant même sa sortie, le jeu promet deux « extensions massives » (et payantes), en sus de seize packs de contenu gratuits déjà annoncés. CD Projekt en esquisse le contenu.

Déjà plusieurs fois repoussé afin d'en peaufiner le gameplay, The Witcher 3 est maintenant attendu le 19 mai prochain à la fois sur PC, Xbox One et PlayStation 4. Et comme un jeu, même solo, s'exploite aujourd'hui dans la durée, on se souvient que le développeur CD Projekt promet le déploiement de seize DLC gratuits après la sortie.
Et aujourd'hui, le développeur affine encore son projet d'exploitation du « RPG open world » : en sus des packs de contenu, The Witcher 3 se complétera de deux « extensions massives » (et payantes mais sans précision de prix à ce stade) d'ores et déjà esquissées par voie de communiqué.

CD Projekt promet deux extensions « massives » (et payantes) pour Witcher 3

La première, Hearts of Stone, est attendue pour octobre prochain. Tout au long d'une campagne promettant dix heures de jeu supplémentaires, elle doit plonger Geralt dans le No Man's Land et les ruelles obscures d'Oxenfurt dans le cadre d'une mission (un « enchevêtrement de tromperies et de roueries ») pour l'énigmatique Man of Glass.
La seconde, Blood and Wine (disponible au cours du premier trimestre 2016), permettra de débloquer l'accès à une toute nouvelle contrée (Toussaint), de prime abord paisible et pacifique mais cachant, nous dit-on, « de lourds et sanglants secrets ».

Champ de morts

Évidemment, l'annonce d'extensions payantes avant même la sortie d'un jeu déjà repoussé plusieurs fois risque toujours de susciter quelques remarques acerbes de la part des joueurs (si ces extensions sont d'ores et déjà prévues, pourquoi ne pas les inclure derechef à la version commerciale du jeu ?).
Le développeur se montre précautionneux et souligne que cette annonce s'inscrit dans une démarche de « transparence et d'honnêteté » (ce sont les termes du communiqué) et que si les deux extensions sont payantes (au contraire des 16 DLC gratuits), c'est parce que le volume de contenu qu'elles débloquent en justifie le prix -- une trentaine d'heures de jeu supplémentaires, des douzaines d'objets et personnages, de nouvelles région et cité à explorer, entre autres. Chacun jugera sur pièce le moment venu. D'ici là, les bonnes âmes noteront que CD Projekt promet une exploitation pérenne de son jeu, les autres remarqueront qu'un Expansion Pass sera proposé à la vente en sus du prix de la boîte de jeu (Marcin Iwiński, cofondateur de CD Projekt, souligne qu'en cas de doutes, mieux vaut ne pas l'acheter maintenant et attendre les critiques, voire de tester le jeu soi-même).
Pour les joueurs curieux de se faire une première idée sans plus attendre, IGN dévoile aujourd'hui les quinze premières minutes du jeu en vidéo, à visionner ci-dessous.

Réactions (125)


Que pensez-vous de The Witcher 3 ?

34 aiment, 7 pas.
Note moyenne : (41 évaluations | 1 critique)
7,5 / 10 - Bien

26 joliens y jouent, 37 y ont joué.