CCP ouvre « VR Labs » pour concevoir des prototypes en réalité virtuelle

Les casques 3D ont la cote mais pour quel contenu ? À l'occasion du FanFest 2015, CCP Games dévoilait quelques-uns de ses projets en matière de la réalité virtuelle : les uns simples et accessibles, les autres autrement plus ambitieux à base de mondes virtuels interactifs et partagés.

On nous promet que l'avenir des loisirs interactifs appartient à la réalité virtuelle. Mais si les offres de casques 3D se multiplient, on sait pertinemment que l'intérêt d'un (nouveau) périphérique dépend largement des programmes qui seront distribués pour en exploiter les capacités. CCP Games entend manifestement se positionner sur ce segment et, le week-end dernier à l'occasion de son FanFest 2015, indiquait l'ouverture de « VR Labs ».
Selon le studio, la réalité virtuelle est un média encore naissant, dont on ne maîtrise pas encore tous les tenants et aboutissants. Et si le studio travaille d'ores et déjà très concrètement sur EVE Valkyrie (son shooter spatial en réalité virtuelle), son VR Labs se veut un « laboratoire interne » composé de « deux petites équipes » (la formule consacrée pour rassurer les joueurs redoutant trop de dispersion de la part du studio), basées à Atlanta et à Shanghai, toutes dédiées à la conception de prototypes en « réalité virtuelle » et ayant « carte blanche pour expérimenter » et imaginer les jeux ou applications que les joueurs utiliseront demain avec leur casque 3D -- ou pas, si les expérimentations en question s'avèrent non concluantes.
Et de livrer quelques exemples de projets sur lesquels le « VR Labs » de CCP travaille actuellement, qu'ils soient concrets et commercialisables ou plus expérimentaux, et dont Massively esquisse le fonctionnement.

Des projets accessibles

CCP ouvre « VR Labs » pour concevoir des prototypes en réalité virtuelle

On en retient notamment le développement en cours du Project Nemesis, qui plonge à nouveau le joueur dans l'univers d'Eve Online. Le joueur endosse ici le rôle d'un simple artilleur sur de gigantesques vaisseaux de guerre, contrôlant uniquement une tourelle de combat. Le jeu se veut un « shoot'em up casual dans l'univers d'EVE Online » et a vocation à être distribué sur le Gear VR de Samsung (ce casque 3D fonctionnant avec le Galaxy Note 4 du constructeur).
Toujours dans l'univers d'EVE Online, Ship Spinner se voulait initialement une simple démo avant de prendre un peu plus d'envergure. Le programme consiste peu ou prou à reproduire un hangar d'EVE permettant d'examiner un vaisseau sous tous les angles (avec l'Oculus Rift), d'en activer les boucliers ou l'armement, mais aussi d'en explorer l'intérieur ou de lancer des drones. Le programme a manifestement été pensé comme un outil de prévisualisation (voire de personnalisation) des vaisseaux du space opera. De quoi l'imaginer comme une prochaine option disponible in-game ? Peut-être.

Et des projets plus expérimentaux

Disc Arena
The Workshop

Plus expérimental et sans doute plus révélateur de l'avenir possible des technologies de réalité virtuelle, Disc Arena immerge le joueur dans un univers inspiré de Tron et s'appuie à la fois sur l'Oculus Rift (le casque 3D permettant de voir son environnement) et des capteurs façon Kinect permettant de capter les déplacements de plusieurs joueurs dans un même espace virtuel -- la combinaison sur laquelle repose l'HTC Vive de Valve nativement.
Plus concrètement, le joueur évolue dans un monde virtuel compétitif avec la capacité de lancer des boules d'énergie sur un adversaire (un autre joueur dont les mouvements sont modélisés et reproduits dans l'univers virtuel partagé) et de manier un bouclier permettant de repousser les assauts adverses. Une sorte de jeu de « balle au prisonnier », donc, mais dans un environnement totalement virtuel reposant sur de vrais joueurs et leurs mouvements.
The Workshop repose sur des mécanismes sensiblement similaires mais invite cette fois le joueur à interagir et façonner avec son environnement -- un univers virtuel gouverné par une gestion physique de l'environnement (lancer des boules d'énergie pour détruire des cibles, jouer avec les vagues et effets d'ondes de l'eau virtuelle, etc.).
On comprend dès lors la portée de ces expérimentations et prototypes : concevoir des univers complets dans lesquels s'immerger, pour interagir avec le monde lui-même et les autres utilisateurs qui l'explorent également. On imagine aisément les possibilités en matière de MMO.


  • En chargement...

Que pensez-vous de CCP ?

16 aiment, 12 pas.
Note moyenne : (30 évaluations)
4,8 / 10 - Moyen