Le HTC Vive, une expérience de réalité virtuelle « premium », mais qui aura un prix

L'HTC Vive, le casque 3D produit par Valve et HTC, devrait être officiellement commercialisé en fin d'année. Le développeur mise sur une expérience haut de gamme, mais le casque sera manifestement proposé à un prix sensiblement supérieur à la concurrence.

Le HTC Vive, une expérience de réalité virtuelle « premium », mais qui aura un prix

La réalité virtuelle suscite un certain engouement tant auprès des utilisateurs que des développeurs et à l'heure où l'offre commence à devenir abondante (sur le papier), chaque constructeur de casque 3D entend se démarquer. Et l'HTC Vive, le casque 3D de Valve et HTC, s'appuie sur un positionnement « premium » (notamment parce que l'HTC Vive ne se limite pas un simple casque 3D, mais intègre aussi deux stations de géolocalisation de l'utilisateur dans l'espace). C'est ce que revendique Jeff Gattis en charge du marketing d'HTC, quand bien même ce positionnement suppose un prix de vente supérieur à celui des appareils concurrents.

« Nous souhaitons proposer l'expérience de réalité virtuelle la plus premium que le monde ait vu. Ce n'est pas un discours marketing, mais c'est une question de positionnement sur le marché. Débuter avec une expérience premium, même commercialisée à un prix relativement élevé, est la bonne chose à faire d'un point de vue stratégique. Le prix pourra toujours être diminué quand le marché prendra de l'ampleur.
Nous savons qu'il y a une forte demande, donc dans un premier temps, le prix ne sera sans doute pas un frein majeur. Mais pour toucher le large public que nous espérons atteindre, l'industrie devra tirer les prix vers le bas pour rendre [les casques 3D] plus accessibles ».

À cette heure, on ignore encore la fourchette de prix envisagée par HTC et Valve, mais on sait que l'Oculus Rift devrait être commercialisé entre 300 et 400 dollars. L'HTC Vive, qui devrait être le premier casque 3D commercialisé auprès du grand public dès la fin de cette année, sera donc manifestement proposé à un prix sensiblement supérieur à celui de l'Oculus au moins dans un premier temps. Mais Jeff Gattis revendique aussi une cible commerciale très large : d'abord un public de joueurs et de cinéphiles technophiles, mais aussi ensuite le très grand public -- selon le directeur, la réalité virtuelle est l'avenir des interfaces hommes / machines. Si les projets de Valve se concrétisent, tôt ou tard, le coût de la réalité virtuelle devrait donc progressivement baisser.

Réactions (26)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Valve ?

41 aiment, 3 pas.
Note moyenne : (44 évaluations)
6,6 / 10 - Bien