À venir dans Crowfall : artéfacts et reliques, tournois et Royaumes éternels

Crowfall est exactement à la mi-temps de sa campagne de levée de fonds. En deux semaines, le projet a levé 1,13 millions de dollars et dans les deux semaines à venir, ArtCraft précisera quelques nouveaux pans de gameplay -- mais sans entrer dans le détails pour ne pas se heurter au mur du réel plus tard.

À venir dans Crowfall : artéfacts et reliques, tournois et Royaumes éternels

On l'a noté, le 24 février dernier, le studio ArtCraft donnait le coup d'envoi de sa campagne de financement participatif sur Kickstarter. À sa mi-temps, en tout juste deux semaines, le studio a déjà levé près de 1,13 millions de dollars (au regard des 800 000$ espérés initialement) et est sur le point de passer le cap des 12 000 contributeurs débloquant un nouveau pallier de récompenses. La campagne doit néanmoins durer encore deux semaines (jusqu'au 26 mars) et le studio en profite pour faire le point sur les éléments de gameplay qui seront dévoilés durant l'intervalle.

  • On note ainsi que le studio ArtCraft prévoit d'intégrer des « artefacts et reliques » que les héros immortels pourront rapporter de leurs campagnes dans les Royaumes éternels (en plus des ressources), afin de rendre hommages aux divinités et de gagner leur faveur (des bonus personnels ou de guildes ayant des effets dans toutes les campagnes) ;
  • De même, un système de Tournois pourrait voir le jour pour enrichir le mêta-jeu : les guildes devraient s'imposer dans des campagnes pour pouvoir intégrer le tournois et ce mécanisme permettrait de départager les guildes plus durablement que dans le cadre d'une unique campagne. Les meilleures guildes du Tournoi pourraient ainsi obtenir des prix comme le « Trône Dragon » (celui d'Arkyn en personne ?) ou des objets rares comme l'épée Grievance ;
  • Enfin, et c'est une interrogation récurrente sur les forums officiels, le développeur devrait préciser les mécanismes gouvernant les Royaumes éternels et leur système économique : « pourquoi les joueurs pourraient vouloir acquérir davantage de parcelles de terrains, et qu'en faire ? Comment faire prospérer ces royaumes gérés par les joueurs ? Et comment ériger un véritable empire commercial ? »
Dragon

On sera sans doute curieux d'en apprendre davantage sur ces points de gameplay dans les deux semaines à venir. Mais on retient aussi la remarque de Todd Coleman sur les forums officiels, en réaction aux joueurs qui regrettent un manque de précisions concrètes sur le gameplay alors même que la campagne de levée de fonds est validée et que les contributions vont toujours bon train.
Selon le directeur créatif, quand bien même de nombreuses informations générales ont déjà été communiquées à ce stade, il convient de garder en tête que le développement débute tout juste. Le développeur partage sa « vision du gameplay » de Crowfall, mais ne prévoie pas de publier « 200 pages de notes de game design », notamment parce que le détail du game design peut être (et sera sans doute) amené à évoluer au gré du développement et, dans le cadre d'un MMO, également ensuite au gré de son exploitation. ArtCraft s'est fixé un cap, entend s'y tenir, mais les détails évolueront. Selon Todd Coleman, le « développement de jeu est autant un art qu'un artisanat » (d'où le nom du studio, ArtCraft), ne relève donc pas de sciences exactes et peut donc se heurter au mur du réel. Selon l'expérience du directeur artistique, les projets initiaux évoluent toujours au gré du développement et les équipes de développement qui refusent cette réalité sont condamnés à l'échec (soit il faudra repenser des idées trop strictes finalement irréalisables, soit s'obstiner mais sans les rendre plus réalisables).
Et si certains joueurs se refusent à contribuer faute de détails suffisant à leur goût, d'après Todd Coleman, la démarche est parfaitement légitime. Ils rejoindront peut-être le projet plus tard, ou pas. Mais d'après le directeur créatif, « au final, un projet KickStarter relève d'un acte de foi, mais en confidence, suivre n'importe quel jeu avant sa sortie est toujours un acte de foi ; les projets KickStarter l'évoquent juste un peu plus ouvertement » (dans tous les cas, on s'expose à croire dans un projet et donc peut-être à être déçu).
À chacun de choisir son camp, donc (le marché est clairement annoncé) et d'ici là, on sera néanmoins curieux de découvrir la « vision » du développeur sur les dernières mécaniques de gameplay non encore évoquées à cette heure.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Crowfall ?

32 aiment, 6 pas.
Note moyenne : (46 évaluations | 0 critique)
7,6 / 10 - Très prometteur