Enquête sur la fabrication des saucisses de la ferme Dimir dans The Secret World

Dans un monde où un boeuf peut être un cheval, la ferme de la famille Dimir continue de produire des saucisses en l'absence notable de troupeau. La question de la traçabilité va m'emmener au coeur de la Transylvanie.

Enquête sur la fabrication des saucisses de la ferme Dimir dans The Secret World

La recette idéale

Sans être absolue, ma référence pour cette enquête sera la saucisse blanche, ou Weißwurst, nécessitant pour sa fabrication environ deux kilogrammes de poitrine de viande avec du veau et du porc sous forme de lard. Avant d'être hachée, la viande devra être froide sans aller jusqu'à la congélation pour des raisons d'hygiène. Les deux viandes seront hachées alternativement afin d'assurer l'homogénéité de l'ensemble, puis mélangées aux autres ingrédients de la recette pour donner un goût plus subtil à l'ensemble.

De la moutarde, une pointe de persil plat, du macis en poudre ou, à défaut, de la noix muscade et du poivre blanc viendront ainsi compléter l'ensemble qu'il faudra mélanger durant cinq minutes. Des boyaux de porc et l'ustensile à saucisse recevront ensuite cette pâte pour former une seule et immense saucisse qui, en nouant les boyaux, donnera forme aux saucisses. Il faudra par la suite faire mijoter ces dernières pendant quelques minutes, avant de les découper pour obtenir le résultat final.

Mission "Un moindre mal"

Pour déguster sa saucisse, il faut pourtant être sûr de la provenance et de la qualité de la viande. La traçabilité répond à ces préoccupations avec un ensemble de moyens, pour suivre chaque étape de la production et de la commercialisation. L'animal doit ainsi être identifié avec une boucle, un tatouage et ses documents d'identification, tel un passeport, avec ensuite un numéro d'abattage qui le suivra jusqu'à sa commercialisation et l'étiquette de la viande pour le consommateur. Mais parfois le doute peut subsister face à l'autel du profit.

Le cas de la ferme Dimir

Dans un coin reculé de la forêt transylvaine, la famille Dimir cultive ses secrets de fabrication de saucisses depuis plusieurs générations pour un résultat unique. L'absence de troupeau dans la ferme ou de fournisseurs connus a cependant éveillé quelques soupçons de ma hiérarchie, qui m'a envoyé en mission sur place pour vérifier la provenance de la viande. Défenseur de l'ordre établi au sein des Templiers sur The Secret World, je me lance dans cette mission d'inspection d'hygiène.

L'investigation sera finalement rapide, les Dimir ne pouvant pas réellement afficher une vitrine flatteuse. Les pustules présentes sur le visage du boucher illustrent un régime alimentaire équilibré, à l'image d'un mental posé et serein si ce n'est quelques épisodes psychotiques. Trêve d'ironie, le débile fait des saucisses à partir de goules reconnues pour déguster la chaire humaine, récente ou provenant d'humains fraîchement enterrés. Manger des créatures se nourrissant de nos restes, la boucle est bouclée.

Mission "Un moindre mal"
Mission "Un moindre mal"

Sur le modèle de la traçabilité, je vais remonter la filière pour constater les faits et coller une amende à la hauteur. Le mode opératoire est connu en consultant les notes du fils. Avec la complicité d'une goule nommée Rustine, la famille Dimir a pour habitude d'attirer ces créatures dans leur ferme où elles seront droguées et engraissées. Je vais visiter les lieux de fond en comble pour trouver et détruire chaque étape de la production.

Je m'attaque ensuite directement à l'approvisionnement, slalomant entre les débris de notre civilisation de consommation pour faire sauter la rustine maintenant ce système. Je reste circonspect en assistant à des scènes de culte où des goules semblent prier des objets de notre quotidien. Je réfléchis à cette question existentielle le temps d'activer en anima mon fusil à pompe et de faire exploser tout le monde.

Satisfait d'avoir accompli mon devoir sans m'être trop posé de questions, j'envoie grâce à mon smartphone le rapport de mission à mon organisation pour toucher ma récompense. Concernant la famille Dimir, elle est toujours en activité car on se fout finalement un peu de ce qu'on mange dans ce coin paumé, tant que ça reste dans leurs assiettes évidemment.


Cette actualité provient de notre univers The Secret World.

Réactions (14)


  • En chargement...

Que pensez-vous de The Secret World ?

470 aiment, 117 pas.
Note moyenne : (620 évaluations | 70 critiques)
6,5 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de The Secret World
(303 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

464 joliens y jouent, 878 y ont joué.