Des « années d'extensions » pour Path of Exile – en plus d'une traduction française imminente

Depuis son lancement fin 2013, Path of Exile revendique un modèle économique free-to-play « éthique ». Une stratégie manifestement payante : le studio recrute et s'étend pour concevoir des « années d'extensions », en attendant une traduction française au printemps.

Des « années d'extensions » pour Path of Exile – en plus d'une traduction française imminente

Depuis son lancement, fin 2013, Path of Exile a su fédérer une communauté de joueurs fidèles et plutôt bon enfant, en plus d'être généralement salué pour ses qualités ludiques et sa richesse. Mais Path of Exile est tout autant réputé pour son modèle économique « éthique » : le jeu est distribué en free-to-play et le contenu de la boutique reste scrupuleusement cosmétique, sans influencer le gameplay.
Si de nombreux jeux free-to-play y trouvent leur compte lors des premiers mois d'exploitation (profitant de l'engouement du lancement), on sait aussi que le modèle s'essouffle parfois sur la durée. Ce n'est manifestement pas le cas de Path of Exile.
Dans un très (très) long jeu de questions / réponses avec les joueurs, le développeur se dit très satisfait par le modèle économique du RPG d'action. On l'imagine mal dire l'inverse, mais Grinding Gear Games précise très concrètement que non seulement le modèle free-to-play de PoE permet d'assurer son exploitation, mais aussi l'extension du studio. Aujourd'hui, Grinding Gear Games compte 57 salariés (ils n'étaient qu'une poignée lorsque Path of Exile a commencé à sortir de l'ombre), va prochainement déménager dans des locaux plus vastes, et promet surtout « des années d'extensions dans ses cartons ».

Path_of_Exile_1.jpg

On le sait, parallèlement à ses petits patchs (à un rythme presque hebdomadaire pendant longtemps), Grinding Gear Games déploie une moyenne de deux extensions par an. Le développeur dit avoir les idées et projets nécessaires pour alimenter de nombreuses extensions à venir et donc occuper les joueurs pour plusieurs années.
La prochaine de ces extensions, qui répond pour l'instant au nom de code « Act Four » (le patch majeur 1.4), est attendue au printemps prochain avec son lot de nouveaux contenus à explorer et de nouvelles compétences à débloquer (qu'on sait pléthoriques dans PoE).
Cerise sur le gâteau, ce quatrième acte sera aussi « probablement » l'occasion de déployer la traduction française de Path of Exile. On le sait, le jeu fait actuellement l'objet de traductions en français, donc, mais aussi en allemand et en portugais brésilien (auxquelles s'ajoutent d'autres langues non encore annoncées, mais on pense notamment au russe). Selon le développeur, les versions allemande et française devraient être disponibles concomitamment au lancement de l'Acte Quatre. Tous les textes seront alors traduits (l'interface, les descriptions d'objets, les sous-titres), mais les voix anglaises ne seront néanmoins pas redoublées (la dépense est manifestement jugée superflue).

Pour mémoire et en attendant les traductions, Path of Exile reste disponible en anglais et donc distribué en free-to-play. Pour les curieux, le jeu peut être téléchargé sur le site officiel à cette adresse.

Réactions (143)


Que pensez-vous de Path of Exile ?

81 aiment, 17 pas.
Note moyenne : (101 évaluations | 6 critiques)
7,2 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Path of Exile
(50 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

145 joliens y jouent, 254 y ont joué.