Petite histoire du mode Battle Royale de H1Z1 avec Brendan Green

H1Z1 intègre un mode Battle Royale populaire auprès des joueurs -- directement inspiré du roman de Koshun Takami, mais aussi et surtout du mod réalisé par Brendan Green pour Arma 2 et 3 (en amateur) avant qu'il n'intègre les effectifs du studio Daybreak Game.

Petite histoire du mode Battle Royale de H1Z1 avec Brendan Green

Directement inspiré du roman du même nom signé par le Japonais de Koshun Takami, le Battle Royale repose sur une règle simple : une poignée de participants abandonnés dans un espace clos (des étudiants japonais sur une île, dans le roman) dont l'unique objectif est de s'imposer comme le dernier survivant du groupe... supposant donc d'éliminer ses comparses ou au moins de leur survivre pendant qu'ils s'entretuent entre eux. Un « jeu » ayant déjà fait l'objet de plusieurs adaptations, au cinéma ou en manga notamment, et qui trouve aisément sa place dans les jeux vidéo de survie.
DayZ, le titre de Bohemia, propose ainsi un mod « Battle Royale » conçu initialement pour Arma 2, puis adapté pour Arma 3 et DayZ Standalone. On le sait, le mod a été réalisé en amateur par un joueur, Brendan Greene (connu sous le pseudonyme PLAYERUNKNOWN), et sa création a manifestement rencontré un vrai succès au sein de la communauté (il revendique 200 000 téléchargements pour 50 000 joueurs actifs chaque mois). Au point d'attirer l'attention de feu Sony Online, intéressé par l'idée d'intégrer un mode « Battle Royale » dans H1Z1.

Sony Online devenu Daybreak Game aurait aisément pu concevoir sa propre version de ce Battle Royale, se passer du soutien et de l'autorisation du modder. Mais on sait le studio très friand de « belles histoires communautaires » et donc très prompt à les soutenir. Sans doute à la fois pour profiter de la (petite) notoriété de Brendan Greene, mais aussi « pour faire les choses correctement », John Smedley, CEO du studio, a donc pris contact avec Brendan Greene « pour discuter ». Le jeune développeur, qui a travaillé pendant plus d'un an et demi sur son mod sans pouvoir le commercialiser (Bohemia l'interdit), espérait donc grappiller quelques dollars à John Smedley pour l'utilisation de son nom dans H1Z1. De façon plutôt inattendue, le CEO de Daybreak Game lui propose un poste de consultant au sein de son studio.
Aujourd'hui, le mode Battle Royal est particulièrement populaire chez les joueurs de H1Z1, le studio Daybreak Game fonde manifestement un certain espoir dans sa monétisation et en tant que (jeune) membre de l'équipe de développement, Brendan Greene participe à la série de vidéo « rencontre avec les dév de H1Z1 » pour esquisser son parcours et préciser ses projets.

Récompenses du Battle Royale

On le sait, dans H1Z1, le mode Battle Royale encourage donc une poignée de joueurs à s'affronter dans une zone close pendant quelques dizaines de minutes et les derniers survivants sont récompensés. Pour pimenter les affrontements, le tournoi est ponctué de largages aériens permettant aux survivants de collecter des armes et du matériel médical... mais à leurs risques et périls puisque l'avion peut aussi parfois larguer des bombes.
Et pour éviter que les combats ne s'éternisent et que les participants se contentent de s'éviter, la zone de combat est progressivement envahie d'un gaz toxique réduisant progressivement les zones respirables jusqu'à ce que la carte soit totalement toxique. Au terme du Battle Royale, les derniers survivants sont donc contraints de se confronter (même si certains tentent de coopérer ou militent pour une approche non violente du Battle Royale... le plus souvent en vain).
À ce stade, selon Brendan Greene, le mode Battle Royale de H1Z1 n'est pas encore finalisé et fera encore l'objet de mises à jour régulières et d'ajustements. Le mode devrait ainsi prochainement proposer un meilleur matchmaking pour mieux équilibrer les affrontements, les survivants pourraient profiter de davantage de véhicules (des motos par exemple, mais pas de véhicules aériens jugés trop puissants) et surtout, le mode pourrait intégrer des zombies pour compliquer l'expérience des survivants... De quoi occuper les joueurs compétitifs durant l'alpha de H1Z1.

Réactions (18)


  • En chargement...

Que pensez-vous de H1Z1: Just Survive ?

5 aiment, 13 pas.
Note moyenne : (18 évaluations | 1 critique)
3,6 / 10 - Médiocre

12 joliens y jouent, 19 y ont joué.