Trop de conflits politiques et War Thunder range ses drapeaux (dans sa boutique)

Dans War Thunder, les joueurs peuvent décorer leurs avions et tanks avec des drapeaux. Un emblème parfois très nationaliste, susceptible de transposer des conflits politiques dans le jeu. Gaijing entend responsabiliser les joueurs en intégrant les drapeaux à sa boutique. Et les joueurs s'enflamment.

Trop de conflits politiques et War Thunder range ses drapeaux (dans sa boutique)

Avec un souci plus ou moins aléatoire de la réalité historique, War Thunder entend rejouer les grands conflits (aériens puis terrestres) du XXème siècle. Et pour souligner cette guerre de nations, les joueurs pouvaient notamment peindre des drapeaux sur les ailes de leurs appareils et ainsi revendiquer leur appartenance nationale.
Une méthode comme une autre pour souder les communautés de joueurs, mais qui alimente aussi les conflits communautaires, voire les revendications nationalistes faisant écho à l'actualité politique récente. Le studio Gaijing Entertainment constate ainsi par exemple une tendance forte consistant à appliquer des drapeaux ukrainiens sur des appareils russes, alors que le développeur note que la faucille et le marteau soviétiques chafouinent manifestement les joueurs les plus capitalistes.

Pour limiter l'importation de conflits politiques au sein du jeu, le développeur a donc décidé de supprimer les imprimés de drapeaux de l'inventaire des joueurs, pour les intégrer à la boutique du jeu. Depuis cette semaine, pour appliquer un drapeau sur un tank ou un avion de War Thunder, il convient donc préalablement de l'acheter dans la boutique du jeu pour 500 Golden Eagles (l'équivalent de trois euros).
But de la manoeuvre selon le développeur ? Responsabiliser les joueurs. En payant, le joueur serait davantage enclin à prendre conscience de son acte et de sa portée.
Et suite à l'annonce, les joueurs se montrent particulièrement partagés sur les forums officiels. Les uns saluent la démarche voulant que les conflits politiques réels restent en dehors du jeu ou espèrent que l'on y verra moins de drapeaux anachroniques (par exemple un appareil arborant le drapeau d'un Etat qui n'existait pas encore lorsque l'engin était en circulation). Mais la majorité y voit surtout une méthode visant à encourager le recours à la boutique du jeu, voire une inclinaison « pay-to-troll », permettant à un joueur d'en provoquer d'autres pour peu qu'il soit prêt à y mettre le prix.
On ignore si la mesure contribuera à pacifier les échanges entre les communautés de War Thunder (on imagine que le temps y contribuera), mais dans l'immédiat, le forum officiel est à feu et à sang, au point que le sujet annonçant les choix du développeur a été verrouillé par l'équipe de modération -- sans même proposer l'opportunité de verser quelques kopeks pour pouvoir poursuivre le débat.

Réactions (18)


  • En chargement...

Que pensez-vous de War Thunder ?

54 aiment, 15 pas.
Note moyenne : (69 évaluations | 4 critiques)
5,1 / 10 - Moyen

65 joliens y jouent, 91 y ont joué.