LG dévoile son casque 3D pour le très grand public

Après Oculus VR et Sony, Samsung ou Google, le groupe LG propose à son tour son casque 3D de réalité virtuelle. Il est couplé au G3, le smartphone du géant coréen, et s'adresse au grand public technophile.

LG dévoile son casque 3D pour le très grand public
LGE_VR01_20150209172909771_.0.jpg

La réalité virtuelle promet de s'imposer rapidement dans notre quotidien et nombre de poids lourds de l'industrie des nouvelles technologies entendent bien ne pas laisser leur part du juteux marché des casques 3D. Parmi les ténors du secteur, Oculus VR fait figure de précurseur et le Project Morpheus de Sony pique déjà la curiosité des joueurs. Mais parallèlement et plus modestement, d'autres acteurs entendent proposer des solutions alternatives : Samsung, par exemple, qui mise sur le Gear VR (un casque 3D à brancher sur son Galaxy Note 4) ou encore Google qui dévoilait son Cardboard, un casque 3D à fabriquer soi-même avec un carton à pizza et fonctionnant grâce à un smartphone Android.
LG Group se lance à son tour dans l'arène avec un projet hybride, baptisé VR for G3, qui emprunte autant à la stratégie de Samsung qu'à celle de Google. Comme son homologue coréen, LG propose un casque 3D directement associé à sa propre gamme de smartphones phare, le LG G3, et comme Google, le groupe propose un casque 3D extrêmement basique -- peu ou prou, une boîte en plastique (à défaut de carton) accueillant un smartphone LG 3D.

Mais avec quelle ambition ? Démocratiser la réalité virtuelle et la proposer au plus grand nombre. Et pour atteindre l'objectif, LG distribue sont VR for G3 gratuitement aux nouveaux acquéreurs de son smartphone, dans le cadre d'un bundle du LG G3 (pour l'instant limité à certains territoires). De quoi se démarquer du Gear VR de Samsung vendu un peu plus de 300 dollars en Occident.
Si l'on comprend bien la stratégie du géant coréen (profiter de l'engouement des technophiles pour la réalité virtuelle pour mieux vendre son smartphone à un public ciblé), selon le premier cercle du LG Group, la réalité virtuelle incarne surtout l'avenir mais est « encore chère et peu abordable au plus grand nombre des consommateurs ». Le VR for G3 se veut donc un premier accès aux applications et contenus en réalité virtuelle (ludiques ou cinématographiques, notamment) déjà distribués sur Google Play et les plateformes Android.
En attendant que le marché de la réalité virtuelle se normalise, on imagine que l'offre de LG pourrait effectivement contribuer à mettre la technologie VR à disposition du plus grand nombre et donc encourager la production de contenu. On retiendra quoiqu'il en soit que, peu importe l'usage qui en sera fait, la réalité virtuelle s'impose effectivement comme une technologie d'avenir -- elle sera partout et chez tous les constructeurs.

Réactions (10)


  • En chargement...

Que pensez-vous de LG Group ?

0 aime, 0 pas.