Mort permanente dans le mode « Dark » de The Witcher 3

The Witcher 3 promet des centaines d'heures d'exploration dans un monde ouvert. Le jeu revendique aussi un haut niveau de difficulté en mode "normal" et un mode "dark" dans lequel chaque mort est définitive.

Mort permanente dans le mode « Dark » de The Witcher 3

Le jeu vidéo aurait-il tendance à devenir trop facile ? Le studio CD Projekt RED répond clairement par l'affirmative et entend prendre le contre-pied de la tendance dans The Witcher 3.
Selon Philipp Weber, quest designer au sein du studio et qui fait sienne la maxime d'un autre grand studio de développement, le jeu doit certes être aisé à prendre en main mais difficile à maîtriser -- le niveau de difficulté augmente donc au fur et à mesure de la progression dans le jeu et que de nouvelles options sont débloquées, promettant « une courbe d'apprentissage plutôt douce ».

Combats

Pour autant, selon le développeur dans les colonnes de VG247, le jeu doit opposer un « vrai niveau de difficulté à la plupart des joueurs » (à mi-chemin entre le niveau de difficulté jugé très facile de Skyrim et celui très difficile de Dark Souls). D'après Philipp Weber, « aujourd'hui, le mode "normal" de la plupart des jeux est plutôt facile et le mode "facile"... permet de jouer tout en étant au téléphone ». Ce n'est pas l'objectif du studio pour The Witcher 3 : le développeur imagine en effet un mode « Dark » qui se veut particulièrement ardu.
En mode « Dark », les monstres sont évidemment particulièrement puissants. Mais le joueur doit surtout concilier avec un système de mort permanente.

« Vous n'avez qu'une vie dans un jeu qui nécessite des centaines d'heures pour être totalement exploré. Le niveau de difficulté "Dark" est particulièrement apprécié par de nombreux membres de notre équipe de développement, parce qu'ils recherchent un vrai challenge... Si vous mourez cinq minutes avant la fin du jeu, c'est perdu. C'est arrivé à certaines personnes. »

En attendant de tester sur pièce ce mode « Dark » de The Witcher 3, à partir du 19 mai prochain sur PC et consoles, on imagine qu'il aura au moins le mérite d'imposer une certaine prudence aux joueurs téméraires -- d'autant plus que l'enjeu est croissant au fur et à mesure de la progression dans le jeu (par définition, plus on avance dans l'histoire et plus la perte de son personnage est significative).

Réactions (85)


Que pensez-vous de The Witcher 3 ?

34 aiment, 7 pas.
Note moyenne : (41 évaluations | 1 critique)
7,5 / 10 - Bien

26 joliens y jouent, 37 y ont joué.