Présentation du Templier de Crowfall, debout pour repousser le Dévoreur

Après le Centurion et le Forgemaster, le studio ArtCraft présente le Templier de Crowfall. Un archétype de tank, fier et droit, animé par le sens du devoir et du sacrifice pour repousser la corruption du Dévoreur.

Présentation du Templier de Crowfall, debout pour repousser le Dévoreur
Templier

Après le Centurion et le Forgemaster, on découvre aujourd'hui le Templier de Crowfall, un archétype de tank, dont la force et la dextérité sont les atouts majeurs.
Comme de coutume, la présentation (succincte) de la classe s'accompagne de témoignages ou de l'histoire personnelle d'un de ses représentants anonymes, permettant à la fois de cerner l'esprit qui anime l'archétype mais aussi de mieux appréhender l'univers de Crowfall. Le développeur s'attache ici à présenter les effets du Dévoreur (the Hunger), cette force maléfique qui gangrène progressivement les « mondes éphémères » de Crowfall, jusqu'à conduire à leur destruction (on détaille ce mécanisme du jeu par ici).

Il m'est arrivé de rêver que je devenais une princesse. Ça n'a jamais marché.
Ma mère a disparu alors que j'avais treize ans. Je me souviens de ce lit -- l'odeur de la lavande mêlée à la puanteur de la mort. Je n'étais pas là quand ils ont brûlé son corps. Ils espéraient m'épargner la vision de la voir se relever ou de s'agiter.
Je la vois néanmoins, dès que je m'endors.

Père a essayé de me marier à un noble, mais je m'y suis opposée. L'Eglise était désespérée, mais quiconque était en capacité de s'acheter un cheval et une armure était fait chevalier sur le champ. Nous étions les premières femmes sanctifiées depuis la Croisade du Mendiant -- mais certainement pas les dernières.

La maladie qui emporta ma mère se répandait. Les fermes, les villages et même des cités entières furent perdues -- ou placées en quarantaine, voire brûlées pour enrailler la propagation du Dévoreur. Mais l'a-t-on seulement ralenti ? Je prie toujours pour ceux qui étaient encore vivants, pour les âmes innocentes qui y ont été enfermées.
Ce furent des jours difficiles, pleins de sueurs et de cendre, de mort et d'acier. Mais aujourd'hui, je tire une certaine fierté de ce que nous avons fait. Même alors que le monde s'effondre, j'ai fait de mon mieux pour lutter contre le Dévoreur.
Je le combat, encore aujourd'hui. Pour ma mère, pour mon père et pour le Monde qu'il y a longtemps j'ai aimé.

Dans la foulée, le développeur dévoile une nouvelle image extraite de la version actuelle de Crowfall (en pré alpha), illustrant à la fois une phase de combat et la décrépitude de la faune touchée par le corruption du Dévoreur.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Crowfall ?

32 aiment, 6 pas.
Note moyenne : (46 évaluations | 0 critique)
7,6 / 10 - Très prometteur