Le multijoueur « au coeur du futur » de State of Decay

Faute de moyens à l'époque, le studio Undead Labs avait dû renoncer au mode multijoueur de son jeu de survie State of Decay. Un choix manifestement regretté aujourd'hui, mais que le studio ented rectifier à l'avenir.

Le multijoueur « au coeur du futur » de State of Decay

Fin 2009 alors qu'il annonçait la création de son nouveau studio, Undead Labs, Jeff Strain (l'un des papas de la série des Guild Wars) affirmait vouloir concevoir un « MMOZ », un MMO de Zombies devant plonger les joueurs au coeur d'un continent nord-américain frappé par une invasion de morts-vivants.
Au-delà des intentions, le studio devait néanmoins progressivement revoir ses ambitions à la baisse : le premier titre d'Undead Labs, State of Decay, s'est ainsi progressivement mué en un jeu multijoueur devant aider les joueurs à patienter en attendant le MMOZ, puis en un jeu solo dans lequel le joueur incarne plusieurs personnages.

Aujourd'hui, à l'heure où les zombies envahissent massivement les jeux en ligne de survie (voire les MMO de survie), Jeff Strain se confie à IGN : évidemment quand il joue à State of Decay, « tout lui hurle que le jeu mériterait un mode multijoueur coopératif ». Mais se lancer dans un tel projet actuellement obérerait les projets à long terme du studio.

« Il n'y a aucun doute que tout dans State of Decay nous hurle qu'il faudrait un mode de jeu coopératif. Je le ressens à chaque fois que je joue, tout le monde le ressent à chaque fois qu'on joue... vous voulez simplement pouvoir vivre cette expérience avec vos amis. Mais le moment venu, quand nous le ferons, nous voulons qu'un tel mode soit le coeur de l'expérience de jeu, pas quelque-chose de greffé artificiellement ».
home_02.png

Or aujourd'hui, selon le CEO, ajouter un mode coopératif à la version actuelle de State of Decay supposerait « des concessions en terme de gameplay », en plus d'une refonte du code et de l'architecture sur laquelle repose le jeu. Des choix qui auraient des conséquences sur les autres projets du studio, alors que les équipes de développement travaillent sur l'avenir de la licence. Un avenir qui se veut résolument « multijoueur ».

« State of Decay... c'était un jeu solo, mais il a largement fait ses preuves quant à l'expérience ludique que nous souhaitons pousser bien plus loin lorsqu'on envisage l'avenir de la licence. Et s'il y a une chose que je peux vous dire, c'est que le multijoueur est le coeur de ce futur. »

On attendra quelques précisions sur les projets à venir d'Undead Labs (et sa vision d'un « MMOZ » dont on n'a pas encore tout à fait fait le deuil), mais en se demandant peut-être néanmoins si cet avenir multijoueur n'arrivera pas trop tard -- State of Decay s'est classé parmi les meilleures ventes du XBLA à sa sortie et a sans doute contribuer à populariser le jeu de survie auprès des joueurs, dès 2013. Mais aujourd'hui, il faut aussi compter avec une concurrence rude et pléthorique, et trouver sa place sur un marché très encombré aux ressources limitées (ça rappelle quelque-chose).


  • En chargement...

Que pensez-vous de State of Decay ?

21 aiment, 7 pas.
Note moyenne : (29 évaluations | 2 critiques)
5,5 / 10 - Moyen

8 joliens y jouent, 14 y ont joué.