SWC 2015: entretien avec Bart Koenigsberg, eSports manager pour Hi-Rez Studios

A l'occasion du Smite World Championship à Atlanta du 9 au 11 janvier dernier, JeuxOnLine a rencontré Bart Koenigsberg, l'eSports manager d'Hi-Rez Studios, que nous avions rencontré à Cologne l'an dernier. Il nous livre ces impressions sur ce tournoi, quelques minutes avant la finale.

Quand on lui demande s'il s'attendait à commenter la finale d'un tournoi mondial avec plus de 2,6 millions de dollars de dotation, Bart répond, comme à son habitude avec beaucoup d'humour, qu'il ne pouvait que s'y attendre, puisque c'est lui qui en a écrit les règles. Mais il précise rapidement que non, effectivement, jamais il n'aurait cru que la communauté se mobiliserait à ce point. Il ajoute d'ailleurs qu'il est tout à fait envisageable qu'une nouvelle version de l'Odyssey voit le jour pour la prochaine édition de ces championnats du monde, avant d'avouer son penchant pour le skin Chronos 64 qui lui rappelle son jeune temps.

Rebondissant sur une boutade de sa part dans laquelle il avouait ne plus être bon aux jeux vidéo, on lui demande quel est son rang sur Smite. Il avoue alors ne pas être classé, comme la plupart de ses collègues eSports chez Hi-Rez Studios, tout simplement parce que les contraintes temporelles sont trop importantes pour lui permettre de garantir de finir une partie et qu'il ne veut pas prendre le risque de ruiner l'expérience du jeu d'un autre joueur en devant abandonner une partie pour des raisons professionnelles.

"En un mot comme en cent, plein de nouvelles choses"

On l'interroge ensuite sur la production vidéo liée à cet événement, qui est une première ou presque sur Smite, avec jusqu'à 8 matchs par jour à commenter, et certaines nouveautés qu'Hi-Rez aurait pu vouloir tester à cette occasion. Bart nous précise que c'est par exemple la première fois qu'ils utilisent une grue et une caméra gyroscopique pour des plans larges de la foule (ndlr : qui aurait été bien mieux employée si elle n'avait pas été utilisée qu'aux moments où la salle était vide quand tout le monde allait acheter à manger après les games) et qu'ils ont importé d'un tournoi de League of Legends un graphique montrant l'occupation de la jungle de chaque équipe. Ce championnat a par ailleurs été l'occasion pour eux de rassembler la plus grosse équipe technique et la plus grosse équipe de production jamais rassemblées autour d'un tournoi de Smite.

Quand on lui demande son moment favori du tournoi (et avant même la grande finale), le M. eSports d'Hi-Rez Studios nous précise qu'il adore la réaction de la foule à chaque fois que Scylla est jouée et qu'elle utilise son ultimate. Pour lui, la demie-finale CoG Red contre COG Prime était donc, au moment de l'interview, son match favori du tournoi, et il a dû être électrisé, à n'en point douter, par la finale qui a mise la petite rousse en valeur.

Même si la question est un peu délicate, puisqu'en sa qualité de commentateur, Bart ne devrait pas se prononcer en faveur d'une équipe ou d'une autre, il ne se dérobe pas et nous explique que même si Prime arrive avec la ferme intention de continuer sur sa lancée, Titan a toutes ses chances. Il pariait d'ailleurs pour un 3-1 en faveur de l'une ou l'autre des équipes, plus vraisemblablement de celle qui emporterait la première manche.

"Ce n'est jamais qu'un voeu, mais..."

2015 devrait être une année riche en projets, pour Smite. Les grands objectifs sont de rallonger le calendrier de l'eSports de Smite : la première saison s'est étalée sur sept semaines, il aimerait voir plusieurs saisons, ou plusieurs splits à la manière de League of Legends, en 2015. Un autre gros axe de travail sera le développement des scènes chinoise et sud-américaine, encore très jeunes, grâce notamment à une multiplication des tournois ou des infrastructures pour leur permettre de rattraper leur retard. Bart aimerait aussi voir Smite arriver sur de nouveaux territoires, comme il nous l'avait déjà dit en novembre dernier, comme la Russie, l'Ukraine, la Corée, l'Asie du Sud-Est...

Bart est confiant dans la capacité d'Hi-Rez Studios à offrir plus d'événements en live au cours de l'année 2015. Ils sont déjà entrés en négociations avec différents acteurs, comme l'ESL en Europe, pour en organiser plus. On devrait donc avoir sur notre territoire plus d'événements organisés à Cologne dans les mois à venir. Pour les États-Unis, un de leurs objectifs est aussi de dynamiser la côte Est américaine, complètement ignorée par les développeurs ou l'eSports jusqu'à présent (la plupart des principaux acteurs, comme Valve, Microsoft, Riot Games étant sur la côte Ouest), et d'en faire un endroit où l'on peut aussi venir voir des rencontres eSports en live. Cette volonté est d'ailleurs tout à fait compréhensible quand on sait que l'État de Géorgie est un des partenaires d'Hi-Rez Studios : il n'est pas étonnant de les voir s'impliquer dans une nouvelle activité pour cet état qui n'est pas forcément le plus attractif qui soit...

En conclusion, Bart Koenigsberg tient à vous remercier, vous, les joueurs, de votre soutien renouvellé à Smite, il espère pouvoir venir à votre rencontre très rapidement, pourquoi pas à la prochaine édition de la Paris Games Week !

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Smite ?

54 aiment, 13 pas.
Note moyenne : (67 évaluations | 6 critiques)
7,3 / 10 - Bien

101 joliens y jouent, 147 y ont joué.