Razer dévoile son « écosystème de réalité virtuelle »

Le constructeur Razer profite du CES 2015 de Las Vegas pour dévoiler son « écosystème de réalité virtuelle », un casque 3D et un kit de développement distribués en open source pour imposer un « standard ouvert et flexible ».

Razer dévoile son « écosystème de réalité virtuelle »
OSVR

C'est officiel, la réalité virtuelle et les casques 3D sont le nouvel Eldorado des principaux acteurs de l'industrie des nouvelles technologies. Oculus VR et son Oculus Rift ont ouvert la brèche, Sony et son projet Morpheus suivent de près et Samsung, Google ou Microsoft n'entendent manifestement pas se laisser distancer. Dans cette offre qui commence à devenir pléthorique, le constructeur Razer prétend manifestement aussi trouver sa place et profite du CES de Las Vegas (la grand-messe annuelle de l'industrie high-tech) pour dévoiler son OSVR, pour Open Source Virtual Reality, son « écosystème open source de réalité virtuelle ».

Et c'est la dimension « open source » du projet qui doit permettre à Razer de se démarquer. En lieu et place des offres propriétaires de la concurrence, l'OSVR mise sur l'interopérabilité et les systèmes ouverts (« l'Android de la réalité virtuelle », selon le constructeur, mais si l'OSVR n'est pas un système d'exploitation), tant en termes de hardware (les plans du casque 3D sont proposés en téléchargement sur le site officiel) que de plug-in ou d'applications.
Grâce à l'OSVR Hacker Dev Kit, son kit de développement qui sera proposé à la vente dès juin prochain pour 200 dollars, Razer promet aux développeurs la possibilité de concevoir des programmes de réalité virtuelle compatibles avec les principaux moteurs actuellement disponibles (Unity 3D et l'Unreal Engine 4 sont mentionnés), fonctionnant avec la plupart des système d'exploitation actuels, avec les périphériques et plug-in de plusieurs autres constructeurs (Bosch, Sixense, ou LeapMotion) ou même la production de certains concurrents (l'OSVR serait d'ores et déjà compatible avec l'environnement de l'Oculus Rift -- le Dev Kit 2).
De quoi (tenter d') imposer un « standard ouvert et flexible » dans un secteur qui tendait à se segmenter. Et sans préjuger de l'éventuel succès de cet OSVR (la concurrence est rude), on imagine que Razer pourrait au moins contribuer à démocratiser la réalité virtuelle et la production de contenu l'exploitant. L'OSVR sera officiellement distribué à partir de juin prochain, mais plusieurs développeurs ont déjà accès aux travaux de Razer.

Réactions (25)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Razer ?

6 aiment, 7 pas.
Note moyenne : (13 évaluations)
5,0 / 10 - Moyen