Etat financier d'Artifact Entertainment

Depuis quelques semaines maintenant, l'état financier d'Artifact Entertainment fait l'actualité. Rappelons pour mémoire que AE est le développeur du MMOG Horizons, dont le succès commercial n'a pas été celui escompté.

Ayant fait l'objet d'un plan social et en cessation de paiements (notamment auprès de la société Verio, assurant la gestion des serveurs et de la bande passante du jeu), Artifact Entertainment publiait le 16 juillet dernier un communiqué indiquant s'être placé volontairement sous la protection de l'article 11 du U.S. Bankruptcy Code (l'équivalent américain du redressement judiciaire français).
Concrètement, l'article 11 permet à une société en difficulté de continuer son activité et d'échapper temporairement à ses créanciers (quand le remboursement aurait pour effet de condamner définitivement la société), dans l'espoir de redresser les comptes. Le 24 août dernier, AE annonçait rencontrer de nouveaux investisseurs susceptibles de relancer son activité.

Dernier épisode en date : aujourd'hui 31 août, la justice américaine doit se prononcer sur le plan de redressement de la société Artifact Entertainment (appuyé, le cas échéant par des investisseurs extérieurs) et évaluer les chances de survie de la société. On peut dès lors envisager plusieurs options :

  • La cessation d'activité : l'activité de AE prend fin et les actifs seront vendus (synonyme de la disparition de Horizons) ;
  • Prolongation de l'activité de AE, sur les serveurs de Verio, si le juge estime que le recouvrement des dettes est possible ;
  • Prolongation de l'activité de AE, sur de nouveaux serveurs, si de nouveaux partenaires peuvent être trouvés dans un délai raisonnable (à défaut de quoi, l'activité de AE prendra fin).

L'avenir du MMOG Horizons semble donc loin d'être assuré et il convient sans doute de prendre garde avant d'y souscrire un abonnement.

Merci à Aratorn pour l'information !

Réactions (90)


Que pensez-vous de Artifact Entertainment ?

0 aime, 0 pas.