Drakensang Online renonce à ses (exorbitants) cristaux de vérité

La collecte et l'identification d'objets magiques sont parmi les composantes essentielles d'un hack and slash et dans Drakensang Online, elles coutaient très chères. Un peu moins maintenant. Le jeu fait évoluer son système monétaire.

Drakensang Online renonce à ses (exorbitants) cristaux de vérité

Lancé en 2011, Drakensang Online adaptait la licence fantasy sous forme de RPG d'action jouable en ligne (et sur navigateurs web). À bien des égards, le jeu séduisait les nostalgiques de la licence et les adeptes de hack and slash accessibles, mais force est de constater que la boutique de Drakensang Online restait assez omniprésente -- entre autres, il fallait notamment compter avec des « cristaux de vérités », une monnaie servant à identifier les objets magiques (autant dire le coeur du gameplay d'un hack and slash), distribués très parcimonieusement dans le jeu et surtout achetable contre des euros. Une mécanique compliquée à appréhender et souvent frustrante pour les joueurs désargentés puisque plus l'objet est puissant (donc convoité et cher à la revente chez un marchand), plus son coût d'identification était élevé. Une mécanique qui a sans doute dû rebuter plus d'un joueur à long termes et que le développeur fait évoluer.

019_g.jpg

Drakensang Online vient en effet d'évoluer en version 139 et la mise à jour est notamment marquée par la disparition de ces fameux cristaux de vérité, en plus d'une refonte du système monétaire et de loot du RPG d'action.
Dorénavant, tous les joueurs (premium ou non) pourront identifier gratuitement l'ensemble des objets trouvés. De quoi, sans doute, retrouver le plaisir de la chasse au loot et de l'équipement de son héros (les joueurs ne devraient plus avoir à se débarrasser d'objets faute d'avoir pu les identifier et sans savoir s'ils avaient une réelle valeur). Selon le développeur, le taux de loot évolue également drastiquement (il est doublé, voire triplé, selon les niveaux) et les golds trouveront finalement un peu plus d'utilité dans le jeu. Jusqu'alors, les joueurs en trouvaient in-game, mais leur usage était très limité : dorénavant, les pièces d'or pourront servir à payer les longs trajets dans l'univers de jeu, ou (et c'est nouveau) l'accès à certains ateliers d'artisanat. Si ce coût s'avère relativement prohibitif (et a déjà été abaissé une première par le développeur), il permet manifestement de lutter contre l'inflation dans l'univers de jeu.
Quoiqu'il en soit, les curieux qui voudraient (re)découvrir Drakensang Online en subissant un peu moins les contraintes monétaires imaginées initialement peuvent se lancer à l'assaut de Dracania depuis le site officiel.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Drakensang Online ?

17 aiment, 13 pas.
Note moyenne : (35 évaluations | 4 critiques)
4,6 / 10 - Moyen

15 joliens y jouent, 43 y ont joué.